Le spectacle et le spectaculaire chez les frères Goncourt : représentation de la société et création de soi

par Justine Jotham

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Pierre-Jean Dufief.

Soutenue le 08-12-2015

à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) , en partenariat avec Centre des Sciences des Littératures en langue Française (Nanterre) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jean-Marc Hovasse.

Le jury était composé de Pierre-Jean Dufief, Jean-Marc Hovasse, François Berquin, Jean-Louis Cabanès, Patrick Wald Lasowski.

Les rapporteurs étaient François Berquin.


  • Résumé

    Paris, sous le Second Empire, est capitale du spectacle. Cette vision est à la fois un mythe et l’image d’un lieu réel de relations sociales travaillées par des codes relevant du théâtral. C’est dans ce contexte qu’Edmond et Jules de Goncourt évoluent. Le spectacle et le spectaculaire, qui les fascinent sous toutes leurs formes, sont deux notions qui permettent de rendre compte de leur œuvre et de leur statut d’hommes de lettres. Ces termes témoignent de leurs sources d’inspiration et de leur style, imprégnés du drame et de la peinture, mais aussi de leur posture d’artistes, parmi les écrivains, les artistes, la bohème, le milieu de la presse de leur époque. Dans leurs œuvres, les deux frères s’adonnent à une représentation de leur temps, qui dévoile un jeu du paraître. Leur quête stylistique, qualifiée d’écriture artiste, dans son affranchissement des codes et sa volonté de transgresser les frontières des genres, affirme leur posture d’élection, révélatrice de leurs velléités aristocratiques et de leurs goûts artistiques. Leur position est celle de deux modernes poursuivant la réflexion engagée par Balzac et Baudelaire, mais deux modernes contrariés. Leur œil-artiste, enrichi par les peintres et dramaturges avec qui ils entrent en discussion ou qui leur servent de modèles, opère avec sagacité. Ils offrent une création spectaculaire et spéculaire. Ce miroir tendu à la société, inspiré par les techniques picturales, les genres et registres comme la pantomime, la parodie, la comédie et la satire, renvoie en des vues diffractées l’image de leurs contemporains et celle de leur existence exemplaire, qu’ils mettent en scène artistiquement.

  • Titre traduit

    Spectacle and spectacular in the Goncourt brothers’ work : representation of society and production of the self


  • Résumé

    Paris, under the Second Empire, was the world capital of spectacle. This image, as much as it is a myth, also depicts the reality of social relationships that were akin to the rules of drama.This is the milieu Edmond & Jules de Goncourt live in. The spectacle and spectacular of all kinds fascinate them and account for their work, and also their place as writers in society. These two words tell us about their inspiration and style, which are infused by drama and painting, as well as their artistic position among literary sociability, artists, bohemians, and the press of the middle of the nineteenth Century. In their books, the Goncourt brothers give a representation of this time by revealing the codes of make-believe. Their stylistic aspiration, deemed “écriture artiste”, which goes across the rules and borders of literary genres, claims their position of superiority to show their aristocratic aspirations and their artistic tastes. Their position is that of modern men, thinking about modernity as Balzac and Baudelaire did earlier, but in some ways, their position also seems to be an anti-modern one. Their artistic observation, or oeil-artiste, enriched by painters and playwrights, who they converse with or whom they emulate, is shrewd. Their production is both spectacular and specular. This mirror, which they are presenting society with, is inspired by painting techniques, literary genres and tones, like dramatic pantomime, parody, comedy and satire. It shows kaleodoscopic views of their contemporaries and of their own life, scripted and staged like a work of art.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.