Contacts de langues (italien, sicilien, arabe) : le cas du journal italien Simpaticuni (Tunis, 1911-1933)

par Mériem Zlitni

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Catherine Gallardo.

Le président du jury était Delia Bentley.

Le jury était composé de Catherine Gallardo, Delia Bentley, Salah Mejri, Isabelle Felici, Fabrice Jejcic.

Les rapporteurs étaient Delia Bentley, Salah Mejri.


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous proposons une mise en lumière des aspects linguistiques relatifs aux phénomènes de contacts entre locuteurs arabophones et locuteurs appartenant à la communauté sicilienne de Tunisie à travers l’étude d’une chronique particulière, éditée dans le journal italien Simpaticuni (1911-1933). L’un des objectifs de cette recherche est l’analyse du tissu linguistique du corpus dans le but de déterminer la nature véritable de cette langue. Cela se traduit par l’identification des particularités phono-graphiques, morphologiques, syntaxiques et lexicologiques de la langue employée, et par la recherche de la sicilianité des textes en déterminant le degré de dialectalité. Puis, nous examinons les mots empruntés à l’arabe tunisien afin d’en analyser le fonctionnement et la modalité d’insertion dans le tissu syntaxique des chroniques et d’en définir la typologie. S’agit-il de référents à des objets quotidiens ? D’insertions pragmatiques? Quelle est la signification de ces choix ? Enfin, étant donné la nature dialogale de nos textes, nous étudions les variétés en interaction, travail qui permettra d’interpréter la présence des emprunts à l’arabe dans le discours. La numérisation exhaustive d’une rubrique particulière du Simpaticuni a pour objectif d’élargir la quête lexicologique des auteurs qui ont travaillé sur ce journal.

  • Titre traduit

    Language contact (Italian, Sicilian, Arabic) : the case of the Italian newspaper Simpaticuni (Tunis, 1911-1933)


  • Résumé

    In this thesis, we propose to highlight the linguistic aspects relating to languages in contact, more particularly between Arabic and Sicilian speakers of Tunisia, through the study of a particular column, published in the Italian newspaper Simpaticuni (1911-1933). One of the issues of this research is to analyses the linguistic base of the corpus, aiming at determining the real nature of this language. In this respect we describe the phonographic, morphological, syntactical and vocabulary features of this language, and measure in what extent the given texts are of a Sicilian nature according to their dialectal degree. We then gather the words borrowed from Tunisian Arabic in order to study their function and the way they occur inside the syntactic structure of the columns, and therefore define their typology. Would they refer to daily objects? Or to pragmatic inclusions? What do these choices mean? Finally, given the speech nature of our texts, we study the varieties in interaction, which will enable us to understand why some words have been borrowed from Arabic. Digitising the whole particular column of the Simpaticuni will enhance the glossary collection undertaken by other scholars who previously worked on this newspaper.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.