L'ego et le Dasein : une confrontation entre Descartes et Heidegger

par Jaehoon Lee

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Emmanuel Faye.

Le président du jury était Jean Seidengart.

Le jury était composé de Emmanuel Faye, Jean Seidengart, Thierry Gontier, Nicolas Rialland.

Les rapporteurs étaient Thierry Gontier.


  • Résumé

    Ce travail prend pour objet d’abord de montrer que la pensée politique et national-socialiste de Heidegger est le vrai point d’appui de son anti-cartésianisme. Pour cela, je défends la thèse selon laquelle Heidegger a vu dans le national-socialisme une puissance de détruire la rationalité et tout ce qui se fonde sur le cartésianisme, et qu’il a considéré cette « destruction » comme métaphysiquement nécessaire à une « nouvelle expérience de l’être ». Ensuite, je me propose de lire Descartes à l’encontre de Heidegger. La pensée de Descartes, qui est celle de la sagesse humaine, s’oppose tant à la pensée de la donation ou de la technè (soit théologique, soit phénoménologique, soit ontologique) qu’à la pensée national-socialiste de Heidegger qui se fonde sur l’« absolutisme de l’être ». Enfin, je soutiens que la nécessité de la défense de l’humanité nous exhorte à relire la philosophie de Descartes. En effet, celle-ci a montré la voie à suivre pour qui aspire à la liberté humaine affranchie de tout absolutisme, et à une politique ou une société qui recherche un accord entre des idées différentes sans détermination ontologique préalable ni norme préétablie.

  • Titre traduit

    Ego and Dasein : a confrontation between Descartes and Heidegger


  • Résumé

    The first object of this dissertation is to show that Heidegger’s anti-cartesianism is based on his political and national socialistic thought. For this purpose, I defend the thesis that Heidegger saw in the National Socialism a power to destroy rationality and all that is derived from the Cartesianism, and that he regarded this « destruction » as metaphysically necessary for a new « experience of Being ». And then I propose to read Descartes against Heidegger. Descartes’ Philosophy is opposed not only to the thought of « donation » or technè (either theological, or phenomenological, or ontological) but also to the national socialistic thought of Heidegger, which relies on the « absolutism of Being ». My final thesis is that Descartes’ philosophy showed a way toward human being’s liberation from every kind of absolutism and toward a politics or a society, which seeks an agreement between different opinions without ontological precondition or preestablished norm.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 01-01-2020

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.