Hegel/Levinas et le problème de la reconnaissance

par Cristobal Balbontin-Gallo

Thèse de doctorat en Philosophie (métaphysique, épistémologie, esthétique)

Sous la direction de Catherine Chalier et de Axel Honneth.


  • Résumé

    Notre thèse vise donc à confronter la pensée de Levinas à celle d’Hegel autour du problème de la reconnaissance. Elle a pour but non seulement de faire une lecture critique de la pensée de Levinas à la lumière de la pensée de Hegel, mais de mener également une lecture critique du problème de la reconnaissance chez Hegel à la lumière des exigences de Levinas. Le propos est d’envisager une relecture du problème de la reconnaissance qui permette de surmonter l’ensemble des critiques. Ainsi, nous projetons de faire une relecture de l’ensemble de la philosophie hégélienne en donnant une portée post-métaphysique à son œuvre. Cela implique aussi d’élaborer une interprétation systématique du problème de la reconnaissance qui porte non seulement sur la Phénoménologie de l’esprit, mais aussi sur trois autres versions de la dialectique de la reconnaissance dans la periode de Francfort, la periode d’Iéna et l’Encyclopédie de Heidelberg. Notre thèse est que les deux philosophes adressent réciproquement l’un à l’autre une critique radicale qui risque vraisemblablement de changer le visage du problème de la reconnaissance, et qui a des conséquences normatives et politiques.

  • Titre traduit

    Hegel/Levinas and the problem of recognition


  • Résumé

    Our thesis therefore aims to confront the thought of Levinas to that of Hegel around the problem of the recognition. It is designed not only to make a critical reading of the thought of Levinas in the light of the thought of Hegel, but to carry out also a critical reading of the problem of hegel’s recognition theory in the light of the requirements of Levinas. The purpose is to explore a new lecture of the problem of recognition which allows us to overcome all the criticism, as well as intending to do a replay of the whole of the hegelian philosophy in giving a post-metaphysical scope of its implementation. This also implies to develop a systematic interpretation of the problem of recognition which is to be focused not only on the Phenomenology of the spirit, but also on three other versions of the dialectic of the recognition in the Frankfurt writings, the Jena writings and the Encyclopedia of Heidelberg. Our thesis is that the two philosophers directed conversely one to the other a radical criticism that is likely to change the face of the problem of recognition, and which has normative and political consequences.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.