Italo Calvino : la narration, l’identité et l’écriture-lecture du monde

par Mario Sei

Thèse de doctorat en Études italiennes

Sous la direction de Christophe Mileschi.

Soutenue le 03-06-2015

à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) .

Le président du jury était Silvia Contarini-Hak.

Le jury était composé de Christophe Mileschi, Silvia Contarini-Hak, Carla Benedetti, Yves Citton, Marie Fabre.

Les rapporteurs étaient Carla Benedetti, Yves Citton.


  • Résumé

    A travers une approche multidisciplinaire qui s’appuie sur l’analyse littéraire, sur la philosophie et l’anthropologie, l'auteur de ce travail part de l’œuvre de Italo Calvino pour ouvrir une réflexion sur des thèmes extrêmement actuels tels que la narration, la construction identitaire, l'interprétation... Le mythe postmoderne sur la dissolution de |'identité et le pouvoir émancipateur des technologies digitales se révèle auj0urd'hui comme un faux mythe et des questions qui semblaient enterrées réapparaissent dans toute leur urgence. En refusant |'interprétation qui fait d’ltaIo Calvino l’un des apôtres du postmodernisme, la lecture de ses écrits devient ainsi l’occasion pour articuler une réflexion critique sur la réalité contemporaine.La première partie du travail est une réflexion théorique qui propose une conception générale sur la fonction anthropologique du récit et sur le rôle social des savoirs littéraires. La deuxième partie relie ce discours à l’œuvre de Calvino et à sa vision de la littérature comme un instrument pour remettre en discussion les idées passivement reçues et pour avoir une attitude critique face au monde.

  • Titre traduit

    Italo Calvino : the narration, the identity and the writing-reading of the world


  • Résumé

    Through a multidisciplinary approach that draws on literary analysis, on philosophy and anthropology, the author of this thesis reed the texts by Italo Calvino with the aim to open a debate on highly topical themes such as storytelling, identity construction, interpretation. The postmodern myth about the dissolution of identity and emancipatory power of digital technologies is revealed today as a false myth and issues that seemed buried reappear in all their urgency. By refusing the interpretation that makes Italo Calvino one of the apostles of postmodernism, the reading of his writings is the opportunity to articulate a critical reflection on contemporary reality. The first part of the work is a theoretical reflection that proposes a general design on the anthropological function of the narrative and the social role of literary knowledge. The second part relates this reflection to the work of Calvino and his vision of literature as a tool to put into question the ideas passively received and to build a critical attitude towards the world.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.