A Past for the Present : the Role of the Śrī Maṭh and the Jagadgurū in the Evolution of the Rāmānandī Sampradāya

par Daniela Bevilacqua

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Véronique Bouillier et de Mario Prayer.

Le président du jury était Antonio Rigopoulos.

Le jury était composé de Véronique Bouillier, Antonio Rigopoulos, Federico Squarcini, Gilles Tarabout.

Les rapporteurs étaient Antonio Rigopoulos, Federico Squarcini.

  • Titre traduit

    Le Passé pour le Présent : le Rôle du Śrī Maṭh et du Jagadgurū dans l’évolution de la Sampradāya des Rāmānandī


  • Résumé

    Cette thèse vise à décrire comment un ordre religieux subit des processus d'évolution et de transformation qui permettent d'interpréter et de satisfaire les besoins religieux de la société. L'hypothèse à la base de ce travail est que les ordres religieux et les gourous sont des éléments centraux qui caractérisent et influencent la société indienne dans le passé et dans le présent.Je focalise mon attention sur le sampradāya des Rāmānandī –groupe religieux datant de Rāmānanda- qui eut un rôle primordial dans la diffusion de la bhakti de Ram (dévotion envers Ram) dans le nord de l’Inde vers la fin du XVème siècle. Mon but est de montrer comment la figure de Rāmānanda et l’organisation de l’ordre religieux ont évolué au cours des siècles, pour être capables ensuite d’interpréter les principaux changements survenus au XXème siècle.A cause de ces différences internes, les Rāmānandīs n’ont jamais eu de représentant dans un centre officiel qui puisse fonctionner comme pôle directeur pour l’ordre. Donc, l’utilisation du titre de Jagadgurū Rāmānandācārya et la construction du Śrī Math au XXème siècle représentent un changement significatif dans l’histoire de l’ordre. C’est pour cela que j’ai formulé mes principales questions, base de ma recherche, sur ce thème :1) pourquoi au XXème siècle, un sampradāya caractérisé par diverses disciplines religieuses (sādhanā-s) et diffusé dans différents centres indépendants a senti la nécessité de créer la fonction de Jagadgurū Rāmānandācārya comme leader principal ?2) le Śrī Math fait-il partie de la reconstruction du charisme du Rāmānanda et est-il un instrument pour aider à la fonction de Jagadgurū Rāmānandācārya ?Pour retracer l’évolution de la tradition des Rāmānandī de leur origine à nos jours j’ai utilisé une approche multidisciplinaire, dans laquelle méthodologies anthropologique et historique coopèrent.


  • Résumé

    In this dissertation, I focus my attention on the Rāmānandī sampradāya - a religious group supposedly formed by the religious teacher Rāmānanda – that had a primary role in spreading Rām bhakti (devotion toward Rām) throughout northern India, possibly from the end of the 15th century. My purpose here is to reconstruct how the representation of Rāmānanda and the organization of the sampradāya evolved over the centuries in order to interpret the two main changes that have occurred in the 20th century: the establishment of the office of Jagadgurū Rāmānandācārya as the leader of the sampradāya, and the construction of the Śrī Maṭh, a monastery on the place where, according to the Rāmānandī tradition, Rāmānanda used to preach. Because of these internal distinctions, the Rāmānandī-s have never had a single representative leader installed in a particular place that could work as directive pole for the sampradāya. Therefore, the bestowing of the title of Jagadgurū Rāmānandācārya and the construction of the Śrī Maṭh in the 20th century represent a significant change in the history of the order. For this reason, I formulated the main questions at the base of my research as follows: 1 Why has a sampradāya characterized by several religious disciplines (sādhanā-s) and spread across several independent religious centers established the office of a Jagadgurū Rāmānandācārya as central leader in the 20th century? 2 Which role does the Śrī Maṭh play in the reconstruction of Rāmānanda’s charisma and in support of the office of Jagadgurū Rāmānandācārya? To accomplish my analysis I employ a multidisciplinary approach – described in Chapter 1 – in which anthropological and historical methodologies cooperate to reconstruct the evolution of the Rāmānandī tradition from its origin until the present.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.