Traits de personnalité, événements de vie et troubles psychopathologiques associés à l’idéation suicidaire chez les étudiants de licence

par Safia Mahr

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Michel Petot.

Le président du jury était Christian Réveillère.

Le jury était composé de Jean-Michel Petot, Christian Réveillère, Abdel-Halim Boudoukha.

Les rapporteurs étaient Christian Réveillère, Abdel-Halim Boudoukha.


  • Résumé

    Objectif. L’idéation suicidaire est la première étape dans la spirale infernale du comportement suicidaire. Pour mieux prévenir l’idéation suicidaire, le but de notre étude est d’investiguer ses prédicteurs chez des étudiants de licence : traits de personnalité, stress lié aux événements devie, troubles psychopathologiques, estime de soi, satisfaction de la vie et relations interpersonnelles.Méthode. L’étude s’est déroulée { l’Université Paris Ouest Nanterre la Défense entre 2008 et 2010, et nous avons recueilli les données auprès d’un échantillon de 855 étudiants (âge moyen de 23 ans, écart-type de 5,5 ans; H = 198, F = 657) provenant de plusieurs filières de licence, mais avec une forte surreprésentation de la filière de psychologie (n=614). Nous avons utilisé une batterie d’instruments pour mesurer les variables cibles.Résultats. Les résultats des analyses en pistes causales avec médiation montrent que seulementquelques variables prédictrices expliquent plus de la moitié de la variance de l’idéation suicidaire (52%). Les prédicteurs les plus efficaces en termes de significativité sont l’agréabilité (β entre -0,06 à -0,18), l’estime de soi (β entre -0,08 à -0,52), la présence de l’anxiété-l’insomnie (β entre 0,17 { 0,37), le dysfonctionnement social (β entre 0,09 { 0,23), le trait d’être renfermé (en retrait, introverti) (β entre 0,08 { 0,29), les troubles de pensée (β entre 0,16 { 0,40) et le comportement transgressif (β entre 0,14 { 0,31).Discussion. Malgré les limitations de notre étude, nous constatons qu’un petit nombre de prédicteurs expliquent une variance importante de l’idéation suicidaire et que les prédicteurs ne se comportent pas de façon identique pour les différents sous-groupes ; hommes/femmes, appartenance à la filière psychologie/autres.

  • Titre traduit

    Personality traits, life events and psychopathological disorders related to suicide ideation among undergraduate students


  • Résumé

    Objective. Suicide ideation is the first stage that leads to the vicious circle of suicidal behaviours.Thus, the objective of our research is to investigate the association between suicide ideation andits predictor variables (personality traits, stress related to life events, psychopathological disorders, self esteem, satisfaction with life and interpersonal relationships) amongst undergraduate university students.Method. This study was conducted at the Université Paris Ouest Nanterre la Défence between2008 and 2010. We have collected data from a sample of 855 students (average age of 23 yearsand standard deviation of 5 years and 6 months; M = 198, F = 657) composed of different disciplines but with an overrepresentation of psychology undergraduates (n = 614 with an average age of 23 years; σ = 6). We used a battery of instruments to measure the variables of interest.Results. The results of path analysis show that only a few predictor variables explain more than half of the variance in suicidal ideation (52%). The most effective predictors in terms of significance are: agreeableness (β between -0.06 to -0.18), self-esteem (β between -0.08 to -0.52), comorbidity of anxiety-insomnia (β between 0.17 to 0.37), social dysfunction (β between 0.09 to 0.23), withdrawal (β between 0.08 to 0.29), thought disorders (schizophrenia) (β between 0.16 to 0.40) and rule breaking behaviour (β between 0.14 to 0.31). Discussion. In spite of the limitations of our study, we have found that a relatively small number of predictors explains a significant amount of variance in predicting suicidal ideation. Moreover, predictor variables are not identical for different subgroups.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.