Les relations économiques et socio-culturelles entre la France et le Levant (la Syrie et le Liban) sous le mandat 1919 - 1946

par Kaïs Adra

Thèse de doctorat en Histoire des relations internationales

Sous la direction de Catherine Omnès.

Soutenue le 26-01-2015

à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec "IDHE laboratoire UMR 8533 (laboratoire) .

Le président du jury était Marnix Dressen.

Le jury était composé de Catherine Omnès, Marnix Dressen, Sylvia Chiffoleau, Jean-François Eck, Hélène Blais, Élisabeth Longuenesse.

Les rapporteurs étaient Sylvia Chiffoleau, Jean-François Eck.


  • Résumé

    Le traité de Versailles semble marquer une rupture géopolitique profonde sur la scène internationale. Il place la France dans une position hégémonique (provisoire) en Europe et met le Proche-Orient au cœur des mutations et des innovations de l’entre-deux-guerres. L’effondrement de l’Empire Ottoman avec lequel la France entretenait des liens privilégiés depuis longtemps, la redistribution du pouvoir et des frontières qui en résulte, l’émergence de la SDN, porteuse de la doctrine de la sécurité collective et d’une réflexion sur de nouveaux cadres de domination visant des objectifs et des ambitions renouvelés, sont autant de facteurs qui reconfigurent les relations entre la France et les pays du Levant. En 1919, la France se voit confier par la SDN le mandat de conduire la Syrie à l’autonomie, en l’accompagnant dans son développement économique, social, politique et culturel. Les relations entre la France et la Syrie sont désormais réglées par la Charte du mandat qui encadre et par les usages plus ou moins décalés qu’en font les acteurs en fonction de la conjoncture et des tensions dans la société et entre les nations et du caractère antagoniste ou conciliable des ambitions de chacun…

  • Titre traduit

    The economic relations and socio-cultural between France and the Levant (Syria and Lebanon) under the mandate 1919 - 1946


  • Résumé

    The Treaty of Versailles appears to mark a profound geopolitical disruption on the international scene. It puts France in a hegemonic position (provisional) in Europe and the Middle East makes the heart mutations and innovations of the period between the wars. The collapse of the Ottoman Empire which France maintained close ties for a long time, the redistribution of power and boundaries that result, the emergence of the League, carrier of the doctrine of collective security and reflection on new domination frameworks objectives and renewed ambitions, are all factors that reconfigure the relationship between France and the Levant.In 1919, France was entrusted by the League of Nations mandate to lead Syria to autonomy, accompanying it in its economic, social, political and cultural. Relations between France and Syria are now set by the Charter of office that oversees and by the way, more or less offset than the actors do depending on the situation and the tensions in society and among nations and character antagonist or reconcile the ambitions of each ...

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.