« Un art autre » : le rêve de Michel Tapié de Céleyran, il profeta de l’art informel (1937-1987) : une nouvelle forme du système marchand - critique

par Juliette Evezard

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Thierry Dufrêne.

Le président du jury était Pierre Wat.

Le jury était composé de Thierry Dufrêne, Pierre Wat, Valérie Da Costa, Guitemie Maldonado, Alain Mousseigne.

Les rapporteurs étaient Pierre Wat, Valérie Da Costa.


  • Résumé

    L’objectif de cette Thèse est de collecter, d’analyser et de faire connaître le contenu des archives internationales et familiales inédites, rendant compte, par leur diversité, des activités protéiformes de Michel Tapié de Céleyran (1909-1987). Inventant sa profession d’entrepreneur d’art en conciliant plusieurs activités : critique d’art, éditeur, conseiller artistique, courtier et collectionneur, il a mis en relation des galeries internationales en organisant, à travers le monde des expositions de ses artistes. Il a contribué aux destinées internationales de plus de cent-quatre-vingt artistes dont certains noms brillent, dans la constellation Tapié, plus que d’autres : Dubuffet,Mathieu, Pollock, Riopelle, Sam Francis, Tapiès, Saura, Fontana, De Kooning.Soucieux de se créer une position pour l’actualité et pour l’histoire, il inventa « Un Art Autre », un véritable système théorique et marchand s’appuyant sur des méthodes de communication qu’il sut créer avec l’aide de ses amis artistes de combat : l’édition au service de son autopromotion, la fabrication de l’événement à partir des expositions itinérantes relayées par la presse, en France, en Espagne, aux États- Unis, en Italie, au Japon et en Iran.« Il Profeta » est le surnom que lui attribuent les artistes italiens, séduits par la personnalité de Michel Tapié qui est venu en Italie apporter la parole de l’art Informel dont il inventa l’appellation.

  • Titre traduit

    « Art of an other kind » : michel Tapié de Céleyran’s dream, il profeta of informal art (1937-1987) : a new market - critic system


  • Résumé

    The aim of this PhD thesis is to collect, analyse and promote the content ofunpublished international and family archives, highlighting the diversity of MichelTapié de Céleyran (1909-1987)’s activities. Tapié invented his own trade as an artentrepreneur, mixing several occupations: art critic, publisher, art councillor, trader and collector. He also connected together international galleries, organising exhibitions of his own artists, worldwide. He took part in the international fate of more than 180 artists, forming Tapié’s constellation, in which some names still shine more that others, such as Dubuffet, Mathieu, Pollock, Riopelle, Sam Francis, Tapiès, Saura, Fontana, De Kooning.Paying close attention to his own status in the current events and in history, Tapié invented « An Art of an Other Kind », which is a true theoretical and tradingsystem. Thus, he relied on communication methods that he created with the help ofhis battle friends: publishing for self promotion, creating a buzz based on travelling exhibitions, with media coverage in France, Spain, United States, Italy, Japan and Iran.« Il Profeta » was the nickname attributed to him by Italian artists, seduced by Michel Tapié’s personality, who came to Italy and brought in the Informal art’s word, which he invented the designation.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 31-01-2017

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.