La poétique du sujet multiculturel dans le roman vietnamien francophone de l’époque coloniale dans la première moitié du XXe siècle

par Giang Huong Nguyen

Thèse de doctorat en Littératures française et francophone

Sous la direction de Jean-Marc Moura.

Soutenue le 06-01-2015

à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) .

Le président du jury était Christiane Chaulet-Achour.

Le jury était composé de Jean-Marc Moura, Christiane Chaulet-Achour, Xavier Garnier, Jack Andrew Yeager.

Les rapporteurs étaient Xavier Garnier.


  • Résumé

    Notre étude se propose d’analyser les enjeux et les formes de la représentation de la figure de l’auteur dans le roman vietnamien francophone dans la première moitié du XXe siècle, roman dont les thématiques sont liées au contexte colonial. Cette figure est l’image que l’auteur veut donner de lui-même dans son discours, une manière de se définir et de se positionner dans les confrontations culturelles entre l’Occident et l’Extrême-Orient. La colonisation française apporte à l’espace culturel vietnamien une nouvelle vision qui est fondamentalement différente de la culture et des représentations extrême-orientales. Dans ce contexte de coexistence des cultures, certains écrivains vietnamiens choissisent le français pour exprimer leurs problèmes identitaires résultant du métissage culturel, de leur situation paradoxale d’être à la fois colonisé indigène et médiateur francophile. Ils tendent à se présenter dans leurs œuvres à travers l’expression d’une multitude de nuances entre deux attitudes opposées envers l’altérité dans la société vietnamienne coloniale : d’un côté la fascination de l’Occident de la part des jeunes intellectuels modernistes ; de l’autre, le rejet de l’Occident de la part des conservateurs confucéens. Un engouement excessif s’oppose alors à une attitude d’hésitation non dénuée d’ambiguïtés à l’égard de l’occupant, et à des tentatives pour concilier les deux cultures. Nous analyserons les figures discursives de l’auteur, en tant que sujet multiculturel, dans douze romans (de 1921 à 1964) représentatifs de l’ensemble de la production romanesque de langue française de l’époque coloniale jusqu’à la fin du XXe siècle.

  • Titre traduit

    The poetics of multicultural subject in Vietnamese francophone novels of the colonial period, in the early twentieth century


  • Résumé

    Our goal in this study is to consider the ways in which authors of Vietnamese francophone novels of the early twentieth century that dealt with themes related to the colonial context chose to represent themselves in their novels. We will look at the image that the author seeks to project of himself, how he defines and places himself within the cultural confrontations between the West and the Far East and what the stakes of that representation were. French colonization brought to the Vietnamese cultural landscape a new vision that was fundamentally different from the culture and the cultural representations of the Far East. In the context in which these two cultures coexisted, certain Vietnamese writers chose French as the language with which to express the problems of identity that resulted from this cultural hybridization and of the paradox of their position within it, in which they were simultaneously colonized natives and cultural mediators. They tended to present themselves in their works by expressing the multitudinous nuances contained in the opposing attitudes to otherness in Vietnamese colonial society: On the one hand the fascination that the West holds for the younger generation of intellectuals; On the other, the rejection of the West on the part of the Confucian conservatives. Excessive enthusiasm is tempered by an attitude of hesitation fraught with ambiguity regarding the colonizer and efforts to reconcile the two cultures. We will analyze the malleable identities of the author as a multicultural subject in twelve novels (from 1921 to 1964) that are representative of the entirety of the novels written in the French language from the colonial period until the end of the twentieth century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.