Factors shaping pedestrians’ unsafe behaviour at actively protected level crossings

par Teodora Stefanova

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Patricia Delhomme et de Andry Rakotonirainy.

Soutenue le 10-09-2015

à Paris 8 en cotutelle avec Queensland University of Technology. Brisbane, Australie , dans le cadre de École Doctorale cognition, langage, interaction (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Cognitions humaine et artificielle (équipe de recherche) .

Le président du jury était Narelle Haworth.

Le jury était composé de Patricia Delhomme, Andry Rakotonirainy, James Freeman, Jean-Marie Burkhardt, Chris Gourlay.

  • Titre traduit

    Facteurs influençant le comportement non sécuritaire des piétons aux passages à niveau actifs


  • Résumé

    Le nombre des collisions avec des piétons aux passages à niveau restant stable dans les dernières années, c’est un problème majeur au niveau international. Suite à la revue étendue de la littérature, des lacunes scientifiques importantes liées à l’étude du comportement du piéton ont été identifiées. L’objectif principal de ce programme de recherche était de contribuer à mieux comprendre le comportement du piéton aux passages à niveau actifs en Australie, où malgré la mise en place des protections renforcées pour les piétons, le nombre de collisions reste plus important que sur les autres types de passages à niveau. Trois études ont été réalisées pour répondre aux trois buts de recherche que nous nous proposons d'examiner dans le cadre de ce programme. La première étape de recherche qui est exploratoire a été réalisée dans le cadre des études 1 et 2 dont les conclusions ont permis d'identifier les facteurs influençant la prise de décision aux passages à niveau. A la fin de cette étape un nouveau modèle systémique a été développé pour servir d’instrument à l’analyse du comportement du piéton, influencé par des facteurs de tous les niveaux du système. Dans la deuxième étape empirique de recherche, nous avons mené l’étude 3 pour examiner l’impact de facteurs clés sur les comportements à risque dans différentes situations à risque de traversée des piétons. L’articulation des trois études est une illustration des bénéfices associés avec l’utilisation à la fois des méthodes systémiques et traditionnelles, résultant des contributions théoriques et pratiques importantes.


  • Résumé

    Level crossing collisions with pedestrians are a major issue worldwide and in Australia, where their number remains stable in recent years. An extended review of the literature highlighted a number of important scientific gaps in current knowledge on the factors shaping specifically pedestrian behaviour. The main objective of this research program was to contribute to the better understanding of pedestrian behaviour at active level crossings in Austalia, where a larger number of collisions are reported despite the reinforced safety measures in place. Three research aims were formulated and supported the development of three studies.Study 1 and 2 were part of the first explorative stage of research and informed on the main factors shaping crossing decisions of pedestrians. At the end of this stage a new systems-based framework was developed as a tool for the analysis of pedestrian behaviour as influenced by factors across all system levels. Study 3, part of the empirical stage of research, examined in depth the influence of key precursors of unsafe behaviour across different crossing situations. The articulation of the three studies demonstrates the benefits of using systems-based and traditional individual-centred methods in a complementary manner resulting in important theoretical and practical contributions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.