Une enquête anthropologique sur le nom de guerre : (Clausewitz, Mao Zedong, Carl Schmitt, Administration Bush)

par Catherine Hass

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Alain Bertho.

Soutenue le 20-11-2015

à Paris 8 , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Laboratoire sur l'architecture, la ville, l'urbanisme et l'environnement (équipe de recherche) .

Le président du jury était Sylvain Lazarus.

Le jury était composé de Alain Bertho, Alban Bensa, Philip S. Golub.

Les rapporteurs étaient Michel de Fornel, Johann Chapoutot.


  • Résumé

    Cette enquête est partie du constat de la déshérence du nom de guerre lors des bombardements de l’OTAN contre la Serbie pour s’affirmer lors des guerres contre l’Afghanistan (2001) et l’Irak (2003). En effet, depuis la Serbie, des locutions telles que « maintien de l’ordre international », « militarisation de l’Empire », « guerre comme ordre permanent » se proposent comme les termes analytiques de ce que, ici, on persiste à appeler guerre. Ces locutions sont néanmoins à la base de thèses contradictoires : celle de la démultiplication de la guerre (tout est guerre), et celle de son abolition pour le terrorisme ou les violences civiles. Ces deux thèses présentent un point commun : l’impossibilité de singulariser la guerre pour elle-même et une entente sur la fin de son assignation étatique. Notre réponse aux thèses de la déshérence est de deux ordres. Le premier réside dans la décision de maintenir le nom de guerre, convaincue que l’élucidation du contemporain politique et guerrier passe par sa nomination et sa qualification. Ce maintien constitue la condition d’une enquête nous permettant de connaître, selon les occurrences, ce que le mot de guerre recouvre. Pour ce faire, c’est le second aspect de notre réponse, nous avions besoin d’un dispositif d’enquête : ce sera la démarche en termes de modes politiques de guerre nous permettant de qualifier différentes occurrences de pensées de la guerre en regard des conceptions singulières de la politique qui s’y déploient. Nous avons mis en œuvre cette démarche pour les pensées de Clausewitz, de Carl Schmitt, de Mao Zedong et de l’Administration Bush (2001-2003).

  • Titre traduit

    An anthropological investigation into the name of war : (Clausewitz, Mao Zedong, Carl Schmitt, Administration Bush)


  • Résumé

    The present investigation...

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.