Bêtes et bêtise : l'animalité dans l'oeuvre de Sartre

par Baya Messaoudi

Thèse de doctorat en Langues et litteratures francaises

Sous la direction de François Noudelmann.

Soutenue le 03-04-2015

à Paris 8 , dans le cadre de École doctorale Pratiques et théories du sens (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Littérature, Histoires, Esthétique (équipe de recherche) .

Le président du jury était Bruno Clément.

Le jury était composé de François Noudelmann.

Les rapporteurs étaient Anne Simon, Nao Sawada.


  • Résumé

    Étudier l’animalité dans l’œuvre de Sartre, c’est rencontrer l’auteur là où nous ne l’attendions pas. C’est aussi découvrir sa philosophie hors d’elle-même, c’est-à-dire dans des sujets considérés depuis longtemps comme minoritaires, tels que ceux qui se rapportent à l’animal. À vrai dire, Sartre ne pose pas dans des termes clairs le problème de l’animalité, que ce soit en philosophie ou en littérature. Cette question accompagne plutôt le discours fondamental que le philosophe porte sur l’homme et la liberté. S’attachant à définir l’homme dans sa relation à l’autre, Sartre ne cesse de toucher, de près ou de loin, à la place que l’animal domestique occupe auprès de son maître. L’animal est-il alors une force symbolique, donc une question qui n’est posée que de biais, ou peut-il se concevoir comme un thème philosophique sérieux ? Nous pouvons effectivement mettre l’animalité à l’épreuve de la pensée sartrienne. Pour dire les choses plus clairement, cette recherche consiste à démontrer que l’animal est un être lié de façon complexe à l’homme et suscite des interrogations existentielles.

  • Titre traduit

    Animals and stupidity in the work of Sartre


  • Résumé

    Studying the animal in Sartre's work is meeting the author where we were not expecting. It was also discovered his philosophy out of itself, that is to say, in subjects long considered a minority, such as those relating to the animal. Indeed, Sartre does not arise in clear terms the problem of the animal, either in philosophy or literature. This question rather accompanies the fundamental discourse that the philosopher is about rights and freedom. Endeavoring to define man in his relationship to the other, Sartre continues to touch, directly or indirectly, in the place that occupies the pet to his master. The animal then it is a symbolic strength, so a question that is asked only obliquely, or can it be seen as a serious philosophical theme? We can actually put the animal to the test of Sartre's thought. To put it more clearly, this research is to demonstrate that the animal is to be intricately linked to man and raises existential questions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.