Le Comité parisien de la libération et les comités locaux de libération de la Seine

par Charles Riondet

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine des mondes etrangers et des relations internationales

Sous la direction de Danielle Tartakowsky et de Christine Nougaret.

Soutenue le 16-03-2015

à Paris 8 , dans le cadre de École doctorale Pratiques et théories du sens (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Centre de recherches historiques : histoire des pouvoirs, savoirs et sociétés (équipe de recherche) .

Le président du jury était Laurent Douzou.

Le jury était composé de Danielle Tartakowsky, Christine Nougaret, Philippe Nivet, Philip G Nord.

Les rapporteurs étaient Claire Andrieu.


  • Résumé

    Le Comité parisien de la libération est l'institution chargée de coordonner les efforts de la Résistance et préparer la prise du pouvoir dans le département de la Seine. Créé en octobre 1943, le CPL est pendant toute son existence tiraillé entre prérogatives locales et dimension nationale de son territoire. Les contradictions propres à la coordination de forces aux objectifs et pratiques divers, parfois contradictoires, façonnent également l'action du CPL, en particulier les oppositions entre communistes et non communistes. Le CPL est également soumis à la surveillance de tutelles nationales, le CNR et la Délégation générale du CFLN. Au cours de l'insurrection d'août 1944, ces contradictions menacent de briser l'unité au sein du CPL, qui connaît alors la plus grave crise de son existence.Toutefois, le CPL est le principal architecte de la prise du pouvoir dans les mairies de Paris et de banlieue. Le CPL pousse à la création des comités locaux de libération dans chaque arrondissement et chaque commune du département qui, entre le 19 et le 24 août 1944, s'emparent du pouvoir municipal sans difficultés ce qui représente une incontestable réussite politique.Un bouleversement suit cette insurrection puisque le CPL et les CLL deviennent des acteurs de la restauration des institutions républicaines et dépositaires de l'autorité publique dans un contexte difficile. Les élections municipales d'avril-mai 1945 marquent la fin de leur existence officielle. Malgré la volonté de certains d'entre eux de continuer à être des inspirateurs du pouvoir politique, leur rôle se réduit alors progressivement jusqu'à disparaître ou devenir des associations portant la mémoire de la Résistance.

  • Titre traduit

    The Paris Committee of Liberation and the Local Committees of Liberation of the Seine


  • Résumé

    The Paris Committee of Liberation is the institution in charge of the coordination of the Resistance efforts and the preparation of the seizure of power in the department of the Seine. Established in October 1943, the CPL is all his life long torn between its local prerogatives and the national dimension of its territory. The coordination of various stakeholders with different and even contradictory goals and practices also determine the CPL actions, particularly the opposition between communists and non-communists. The CPL is also controlled by supervisory authorities, the CNR and the General Delegation of the CFLN. During the insurrection of August 1944, these contradictions threaten to destroy the unity within the CPL, then going through his most serious crisis.However, the CPL is the main architect of the taking over of power in the town councils of Paris and the suburbs. The CPL is the creator of local committees in each district and each municipality of the department. Between the 19th and the 24th of August 1944, those committes took over the municipal power without difficulty, which was an undeniable political success.A period of upheavals follows the insurrection, as the CPL and the CLL become major actors in the restoration of republican institutions, but are also in charge of the public authority in a difficult context. The municipal elections of April-May 1945 put an end to their official existence. Despite the will of some of the CPL and CLL members to keep on influencing the political life, their role is going to gradually decrease until their disappearance or their transformation into societies in charge of the remembrance of the Resistance.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par PUR à Rennes

Le Comité parisien de la Libération : 1943-1945


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par PUR à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Le Comité parisien de la Libération : 1943-1945
  • Détails : 1 vol. (301 p.)
  • ISBN : 978-2-7535-5181-7
  • Annexes : Bibliogr. p. 281-286. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.