Phagothérapie et pneumonies acquises sous ventilation mécanique à Escherichia coli : une approche thérapeutiquepossible? : aspects fondamentaux et éléments de faisabilité

par Nicolas Dufour

Thèse de doctorat en Microbiologie procaryote et eucaryote

Sous la direction de Jean-Damien Ricard.

Soutenue en 2015

à Paris 7 , dans le cadre de École doctorale Bio Sorbonne Paris Cité (Paris) .


  • Résumé

    D'année en année, la multi-résistance bactérienne aux antibiotiques gagne du terrain et l'utilisation thérapeutique des bactériophages (phages) apparaît comme une alternative crédible. Ce travail se propose d'étudier la faisabilité d'une approche thérapeutique par les phages pour la prise en charge d'une infection nosocomiale grave et fréquente en réanimation : la pneumonie acquise sous ventilation mécanique. Nous avons centré notre attention sur un des pathogènes couramment rencontré dans ce type d'infection respiratoire et particulièrement investi par le problème de l'antibiorésistance : Escherichia coli. A partir d'une large collection de souches (n=316) isolées des voies aériennes de patients ventilés, nous avons ainsi montré qu'il n'existait pas d'obstacle pratique à l'isolement d'une collection de phages capable de cibler un large éventail de souches puisqu'avec 5 phages, une couverture de 70 % était obtenue. Nous avons ensuite démontré expérimentalement l'activité thérapeutique de 2 phages dans un modèle murin de pneumonie létale avec une survie de 100 %. Enfin, nous nous sommes focalisés sur LM33-P1, un phage spécialisé n'infectant que les souches 025b, un sérotype problématique en termes d'antibiorésistance et pathogénicité. LM33-P I, dont la spécificité est apparue dépendante d'une interaction avec le LPS, s'est montré capable de lyser 74 % des souches 0256 testées et également efficace in vivo. Ces travaux apportent de nouvelles connaissances permettant d'envisager de façon crédible le développement de la phagothérapie pour le traitement et la prophylaxie des infections respiratoires à E. Coli dans le cadre de la ventilation mécanique, mais pas exclusivement.

  • Titre traduit

    Phage therapy and ventilator-associated pneumonia due to Escherichia coli : a conceivable therapeutic approach? : Basic aspects and feasibility


  • Résumé

    Year after year, multi-drug resistant bacteria expand over the world and among alternative to antibiotics, phage therapy appears as one of the most promising approach. This work is dedicated to a feasibility approach in order to evaluate phage therapy potential in the most frequent and severe complication in the intensive care unit context: the ventilator-associated pneumonia. We focused on a commonly involved bacterium which is also highly affected by antibiotic resistance: Escherichia Starting from a large multicenter collection of strains (n=316) isolated from airways of mechanically ventilated patients, we showed that there was no practical impediment to get a phage collection able to target efficiently a large range of strains as we observed that 5 phages were able to cover 70% of the collection. We then experimentally demonstrated that two phages were able to rescue deadly infected mice in a murine pneumonia model. By using the bioluminescence imaging tool, we also observed that the kinetic of bacterial load decrease obtained with the phage treatment was as fast as the one obtained with a reference antibiotic. Finally, we concentrated on a specialized phage (LM33-P1) that turned out to be only able to infect 025b strains, a worrisome serotype in terms of antibiotic resistance and pathogenicity. LM33-P1 was able to lyse 74% of 025b strains and its specificity was shown to be LPS-dependent. We also demonstrated that this phage was biologically active in vivo. These results provide new knowledge allowing the consideration of phage therapy development in the field of respiratory infections due to E. Coh, in the context of mechanical ventilation but not only.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(240 f.)
  • Annexes : 303 réf. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TS (2015) 178
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.