Le Moi olfactif précoce : Comment le moi olfactif transpirera-t-il face aux interdits du surmoi et aux exigences du ça ?

par Edith Lemaire

Thèse de doctorat en Recherches en psychanalyse et psychopathologie

Sous la direction de Ouriel Rosenblum.


  • Résumé

    La sensorialité olfactive est au plus près de l'affect et du sexuel. Elle favorise la réminiscence. Sens fusionnel, émotionnel et instinctif, l'odorat nous rattache à nos émotions et à nos souvenirs. Une odeur est capable aussi bien d'attirer et de séduire que de provoquer le dégoût et le rejet. Quelles significations prennent les perceptions sensorielles dans la vie sociale et culturelle ? Quel est la ténacité de la mémoire olfactive qui assure la permanence des sensations ? Les odeurs ont un fort pouvoir évocateur. Quelles sont les significations du langage olfactif ? L'odeur est une mise en communication inévitable, inéluctable. Le caractère pénétrant et invasif des odeurs peut exprimer un désir, une enveloppe, une identité, une défense, une souffrance, une angoisse, la mort. En quoi l'odeur nous insupporte ? On ne peut pas arrêter l'odeur de l'humain. L'odeur est puissante, envoûtante, incontrôlée et incontrôlable. L'odeur est l'expression symbolique d'un désir refoulé. L'odeur est une présentation métonymique du désir revenant sous forme d'une impression olfactive subjective. L'odeur humaine est un mur olfactif pour arrêter le regard. L'odeur nous parle de façon intime dans ce qui est le plus secret. L'odeur est un héritage, une transmission. Cette odeur, dans un premier temps fusionnelle avec la mère, sera notre repère à vie de nos odeurs-plaisirs et nos odeurs-déplaisirs. L'odeur est une représentation de notre dedans psychique. L'odeur est une régression dans l'archaïque, un retour au stade animal. Sentir, c'est être hors civilisation. Comment le Moi olfactif, surface de projection olfactive transpirera-t-il entre les exigences du ça et les interdits du Surmoi ?


  • Résumé

    The olfactory sensory is Gloser to affect and to the sexual dimension. It encourages reminiscence. Enmeshed sense, emotional and instinctive, the sense of smell connects us to our emotions and to ou memories. A smell is also capable to attract and seduce, as well as to cause disgust and rejection. What meanings take sensory perceptions on the social and cultural life? What is the tenacity of the olfactory memory that ensures the sensations permanence? Smells have a strong evocative power. What are the meanings of the olfactory language? The smell is an unavoidable, ineluctable communication. The penetrating and invasive character of odors could express desire, envelope, identity, defense, suffering, anguish, death. In what ways odor is unbearable? You cannot stop the smell of human. The smell is powerful and captivating, uncontrolled and uncontrollable. The smell a symbolic expression of a repressed desire. The smell is a metonymic presentation of desire that cornes as a subjective olfactory impression. Human fragrance is an olfactory wall to stop the look. The smell speaks talks to us in a personal, intimate way, which is to what is in the most inward within us most secret way. The smell is a legacy, a transmission. This smell that will at first be enmeshed with the mother will be our lifetime marker to pleasure-smells and displeasure-smells. The smell is a representation of our psychic interior. The smell is a regression to the archaic stage, a return to the animal stage. Smell, is being out of civilization. How will the olfactory Ego, that is an olfactory projection surface, sweat out, through the requirements of the id and prohibitions of the superego?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (453 p.)
  • Annexes : 257 réf. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL (2015) 040
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.