Paludisme A Plasmodium Falciparum pendant la grossesse et l'enfance : caractérisation moléculaire et immunologique

par Azizath Moussiliou

Thèse de doctorat en Physiologie, Physiopathologie et Thérapeutique

Sous la direction de Nicaise Georges Tuikue Ndam.

Soutenue le 15-12-2015

à Paris 6 , dans le cadre de École doctorale physiologie, physiopathologie et thérapeutique .

Le jury était composé de Dominique Mazier, Benoit Gamain, Ermanno Candolfi, Sandrine Houze, Ambaliou Sanni.


  • Résumé

    Ce travail avait pour objectif, de caractériser le poids des infections au cours de la grossesse et d’étudier la construction de l’immunité anti-PfEMP1 chez le jeune enfant. La première partie, aborde la conséquence des infections et l’efficacité des traitements chez la mère. Cette étude réalisée sur la cohorte de femmes d’une étude prospective au Bénin, a démontré l’impact des infections à bas bruit sur le taux d’hémoglobine maternel et le faible poids de l’enfant. Le TPI-SP, a montré les limites quant à sa capacité à débarrasser les femmes enceintes infectées au moment du traitement de leur parasite. Nos résultats soutiennent davantage la nécessité de trouver des moyens alternatifs de prévention qui offrent une meilleure couverture de la grossesse. La deuxième partie aborde la construction de l’immunité anti-PfEMP1 dans la première année de vie chez l’enfant. Un résultat majeur de cette étude est la démonstration que l’acquisition des anticorps contre les PfEMP1 associés aux complications du paludisme est dépendante des infections patentes de l’enfant. La troisième partie aborde les phénotypes des parasites responsables de diverses formes cliniques du paludisme chez l’enfant Africain âgé de 0 à 5 ans. Cette étude a permis de mettre en évidence un marqueur de mauvais pronostic du paludisme cérébral. Sur un deuxième volet, nous avions montré que les isolats adhérant faiblement à ICAM-1, transcrivent fortement les gènes codant pour les PfEMP1 contenant des motifs DC8. Ces résultats soulèvent la question du rôle de EPCR dans la physiopathologie du neuropaludisme. Le travail développé dans cette thèse a permis de décrire pour la première fois la construction de l’immunité anti-PfEMP1 dans la première année de vie, de mettre à jour les connaissances sur la physiopathologie du paludisme cérébral chez le jeune enfant et de dégager des pistes à explorer prioritairement dans la perspective du développement d'un vaccin contre les formes graves du paludisme.

  • Titre traduit

    Plasmodium falciparum malaria in pregnancy and childhood : molecular and immunological caracterization


  • Résumé

    This work aimed to characterize the burden of P. falciparum infections during pregnancy and to study the construction of the anti-PfEMP1 immunity in the early life. The first part discusses the consequence of infection and the effectiveness of treatments in the mother. This study on the cohort of women from a prospective study in Benin, demonstrated the impact of infections with low parasitemia on the maternal hemoglobin and low weight of the child. IPT-SP, has shown the limits of its ability to rid infected pregnant women in the processing of their parasite. Our results further support the need to find alternative means of prevention that provide better coverage of pregnancy. The second part treated the construction of the anti-PfEMP1 immunity in the first year of life in children. A major finding of this study is the demonstration that the acquisition of antibodies against the PfEMP1 associated with complications of malaria depends on patentes infections in children. The third part studies parasites phenotypes responsible of various clinical forms of malaria in African children aged 0-5 years. This study allowed finding a marker of poor prognosis of cerebral malaria. On a second component, we showed that isolates bind to ICAM-1, highly transcribe the genes encoding PfEMP1 containing DC8. These results raise the question of the role of EPCR in the pathophysiology of cerebral malaria. The work developed in this thesis has allowed describing for the first time the construction of the anti-PfEMP1 immunity in the first year of life, to update knowledge on the pathophysiology of cerebral malaria in young children and identify Options to be primarily from the perspective of developing a vaccine against severe forms of malaria.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?