Épidémiologie du développement cognitif de l'enfant pendant la période préscolaire

par Hugo Peyre

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Franck Ramus.

Soutenue le 04-12-2015

à Paris 6 , dans le cadre de École doctorale Cerveau, cognition, comportement (Paris) , en partenariat avec Laboratoire de sciences cognitives et psycholinguistique (laboratoire) .

Le jury était composé de Thierry Nazzi, Catherine Billard, Bruno Falissard, Maria Melchior, Anne-Laure Sutter.


  • Résumé

    Ce travail de Thèse a consisté à étudier le développement cognitif pendant la période préscolaire à partir d'une cohorte longitudinale menée en France en population générale : la cohorte EDEN (N = 2002). Dans le cadre de l'épidémiologie cognitive, nous avons tenté de répondre à diverses questions de recherche dont le dénominateur commun est l'étude de la variabilité interindividuelle dans le développement cognitif. Tout d'abord, nous avons étudié les facteurs pré, péri et post-natals associés aux changements des performances linguistiques entre 2 et 3 ans. Puis, nous avons tenté d'identifier les facteurs environnementaux ayant un effet différentiel sur le développement verbal et non-verbal à 5-6 ans. Ensuite, nous avons exploré l'effet des performances linguistiques à 3 ans sur les symptômes de TDAH à 5-6 ans. Puis, nous avons cherché à déterminer si les enfants avec un haut niveau intellectuel présentaient davantage de difficultés émotionnelles, comportementales et relationnelles pendant la période préscolaire. Enfin, nous avons examiné l'intérêt des repères développementaux au cours des deux premières années de vie pour prédire le QI à 5-6 ans. Les résultats de ces études fournissent des données intéressantes pour les cliniciens ainsi que pour les décideurs de santé publique et contribuent à améliorer la compréhension du développement cognitif normal et pathologique.

  • Titre traduit

    Child's cognitive development during the preschool period : an epidemiological approach


  • Résumé

    In this Thesis, we studied the cognitive development of children during the preschool period in a French longitudinal cohort: the EDEN prospective mother-child cohort (N = 2002). In the framework of cognitive epidemiology, we attempted to answer a variety of issues whose common denominator is the study of the sources of inter-individual variability. First, we identified the factors that predict change in language skills in a large sample of children between 2 and 3 years of age. Secondly, we determined whether early predictors of cognitive development affect some cognitive functions more than others. Thirdly, we examined the relationships between children’s language skills and symptoms of hyperactivity/inattention between 3 and 5.5 years. Fourthly, we determined whether high intelligence is associated with emotional, behavioral and social difficulties during the preschool period. Finally, we determined whether the developmental milestones at 4, 8, 12 and months predict children’s IQ at 5.5 years.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.