Émergence du virus chikungunya en Amérique et en Europe

par Anubis Vega Rua

Thèse de doctorat en Bactériologie, virologie et parasitologie

Sous la direction de Anna-Bella Failloux.

Soutenue le 02-07-2015

à Paris 6 , dans le cadre de École doctorale Complexité du vivant (Paris) , en partenariat avec Arbovirus et Insectes Vecteurs (laboratoire) .

Le jury était composé de Christophe Paupy, Rémi Charrel, Dominique Higuet, Xavier De Lamballerie, Isabelle Leparc-Goffart, François Rougeon, Ricardo Lourenço-De-Oliveira.


  • Résumé

    Le virus chikungunya (CHIKV), transmis par les moustiques Aedes aegypti et Aedes albopictus, constitue un problème majeur de santé publique. Depuis 2004, des épidémies de CHIKV ont été rapportées en Afrique, en Asie, dans les îles de l'Océan Indien, et en Europe. Seule l'Amérique semblait épargnée malgré la présence de fortes densités de moustiques vecteurs et de multiples importations du virus dans le continent par des voyageurs de retour de pays où le virus circulait. Nous avons abordé dans cette thèse le risque d'émergence du CHIKV en Amérique à partir d'une évaluation de la compétence vectorielle de 35 populations d'Ae. aegypti et Ae. albopictus locaux avec différentes souches de CHIKV. Ces populations sont compétentes vis-à-vis du CHIKV avec un rôle des glandes salivaires comme "filtre" de la transmission. De plus, le génotypage des Ae. albopictus d'Amérique par microsatellites a permis d'identifier un cluster génétique de populations se caractérisant par une faible transmission des souches de CHIKV de génotype Est-Centre-Sud-africain. En octobre 2013, des souches asiatiques de CHIKV ont été signalées dans la Caraïbe. Nous avons alors évalué la réceptivité de 11 populations d'Ae. aegypti et Ae. albopictus d'Amérique vis-à-vis de CHIKV de génotype asiatique et avons mis en évidence que les deux espèces étaient compétents pour assurer la diffusion du virus sur le continent. On note aussi qu'Ae. albopictus peut faciliter la propagation du CHIKV vers l'Europe. Néanmoins, la compétence vectorielle d'Ae. albopictus de France vis-à-vis de CHIKV asiatique est affectée négativement par des températures plus basses que celles habituellement observées dans les pays tropicaux.

  • Titre traduit

    Chikungunya virus emergence in the Americas and Europe


  • Résumé

    Chikungunya virus (CHIKV), transmitted mainly by the mosquitoes Aedes aegypti and Aedes albopictus, is a major public health problem. Since 2004, CHIKV epidemics have been reported in Africa, Asia, the Indian Ocean Islands, and Europe. Only the Americas seemed spared despite high densities of mosquitoes and multiple introductions of the virus to the continent by travelers returning from countries where CHIKV was circulating. We have assessed the risk of CHIKV emergence in the Americas by evaluating the vector competence of 35 local populations of Ae. aegypti and Ae. albopictus infected with different strains of CHIKV. These populations were shown to be susceptible to CHIKV infection, highlighting the predominant role of salivary glands as a "filter" of transmission. Genotyping of Ae. albopictus from the Americas using microsatellites allowed the identification of a genetic cluster of populations characterized by a low transmission of CHIKV strains of the East-Central-South-African genotype. In October 2013, Asian strains of CHIKV began circulating in the Caribbean. Thus, we evaluated the susceptibility of 11 populations of Ae. aegypti and Ae. albopictus to the Asian CHIKV genotype and showed that the two species were sufficiently competent to ensure dissemination of the virus throughout the continent. Furthermore, we showed that Ae. albopictus was likely to facilitate the spread of CHIKV to Europe. However, the vector competence of French Ae. albopictus to the Asian CHIKV genotype was negatively affected by temperatures lower than those usually found in tropical countries.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.