La nawba algéroise : de l'analyse à la classification

par Abdelwahab Benabdallah

Thèse de doctorat en Musique et musicologie

Sous la direction de Frédéric Billiet.

Soutenue le 07-12-2015

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Institut de Recherche en Musicologie (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Maya Saidani.

Le jury était composé de Samir Becha, Fethi Salah.


  • Résumé

    La nawba est la macroforme vocale et instrumentale de référence de l’héritage musical dit "arabo-andalou" des pays du Maghreb. Au sein de ce vaste répertoire, la nawba algéroise transmise dans l'école d'Alger mérite une étude particulière. Le travail de cette thèse porte donc sur le répertoire de la nawba algéroise et plus précisément sur les pièces vocales, classées dans les 16 modes/nawbât et réparties dans cinq mouvements à savoir : mṣaddar, bṭayḥi, darj, inṣiraf et ḫlaṣ. La nawba est une suite de pièces vocales et instrumentales qui s'enchainent dans un ordre bien établi selon le ṭab’ (le mode) et le mîzân (le rythme) qui sont des critères importants pour la classification des pièces. Notre analyse sera essentiellement fondée sur le ṭab’ afin de comprendre comment fonctionnent les seize modes de la nawba à Alger et comment les différencier afin de définir les caractéristiques propres de chaque pièce vocale de la nawba. Le travail d'analyse commencera par une analyse préliminaire pour caractériser précisément les seize modes algérois et repérer les anomalies. Un deuxième niveau d'analyse prendra en compte les pièces repérées afin de pouvoir clarifier le classement. Enfin nous proposons dans l’annexe, les transcriptions complètes du corpus sous forme d’un diwan ou recueil mélodique, à partir du classement scientifique mélodique.


  • Résumé

    The nawba is vocal and instrumental macroform reference of the musical heritage called "Arabo-Andalou" of the Maghreb countries. Within this vast repertoire, the algiers nawba transmitted in the algiers school deserves special study. The work of this thesis therefore focuses on the repertoire of algiers nawba and specifically on the vocal parts, classified in 16 modes/nawbât and in five movements is: mṣaddar, bṭayḥi, darj, inṣiraf and ḫlaṣ. The nawba is a suite of vocal and instrumental pieces that keep coming in an established order in the ṭab’ (mode) and mîzân (rhythm), which are important criteria for the classification of parts. Our analysis will be based essentially on the ṭab’ to understand how the sixteen modes of nawba in algiers and how to differentiate in order to define the characteristics of each voice piece of nawba. The analytical work will begin with a preliminary analysis to accurately characterize the sixteen algiers modes and identify anomalies. A second level of analysis will consider the items identified in order to clarify the classification. Finally we propose in the Annex, the full transcripts of the corpus as a diwan or melodic collection, from the melodic scientific classification.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.