Musique et musiciens à la cour d’Henri IV (1589-1610)

par Alexander Robinson

Thèse de doctorat en Musique et musicologie

Sous la direction de Frédéric Billiet.

Soutenue le 11-12-2015

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Institut de Recherche en Musicologie (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Isabelle His.

Le jury était composé de Frédéric Billiet, Marie-Alexis Colin, Laura Jeanice Brooks.


  • Résumé

    Le règne d’Henri IV est incontestablement l’un des plus importants de l’histoire de France, et les ouvrages qui ont été consacrés à ce monarque sont innombrables. De plus, la musique a également retenu un grand intérêt parmi les chercheurs, et des études précédentes ont apporté des éléments édifiants concernant plusieurs aspects de la vie musicale durant ce règne, notamment sur les compositeurs en contact avec sa cour (comme Pierre Guédron et Eustache Du Caurroy) et sur les genres les plus populaires à cette époque (les chansons, les airs de cours, et les ballets). Or, une étude historique de la musique à la cour d’Henri IV, comparable à celles qui ont été faites par Christelle Cazaux et Isabelle Handy pour les autres cours françaises du XVIe siècle, restait à faire. L’objet de cette thèse est donc de préciser la place de la musique lors de la célébration des événements politiques et l’identité des musiciens qui travaillaient à la cour d’Henri IV. Elle est présentée en trois parties principales. La première partie est consacrée à l’étude des aspects qui ont contribué au développement de la musique pendant ce règne, dont la place de cet art dans la formation aristocratique et les goûts musicaux personnels de la famille royale. La deuxième partie se concentre sur le fonctionnement des différents corps musicaux de la cour (la Chapelle, la Chambre et l’Écurie). Enfin, une dernière partie évalue le rôle tenu par la musique dans les événements de cour sous Henri IV, comme les mariages, les obsèques et les entrées royales, et elle intègre également un examen de la place de la musique dans les fêtes politiques et dans les entrées des grands personnages en France à cette époque.

  • Titre traduit

    Music and musicians at the court of Henry IV of France (1589-1610)


  • Résumé

    The reign of Henry IV is undoubtedly one of the most important in the history of France, and countless works have been devoted to the study of this monarch. In addition, music from this period has also attracted the interest of scholars, and previous studies have shed light on several aspects of musical life during this reign, notably on the composers connected to Henry’s court (like Pierre Guédron and Eustache Du Caurroy) as well as on the most popular genres from this time (chansons, airs de cour and ballets). Nevertheless, a historical study of music at Henry IV’s court, comparable to those already completed by Christelle Cazaux and Isabelle Handy on the courts of other French monarchs during the sixteenth century, remained to be undertaken.The aim of this doctorate is thus to clarify both the place of music during the celebration of political events and the identity of musicians who worked at Henry IV’s court. It is divided into three main sections. The first focuses on aspects which contributed to the development of music during this reign, including the place of music within noble training and the personal musical inclinations of the royal family. The second concentrates on the function of the different musical groups at court (the Chapel, the Chamber and the Stables). Finally, the last section examines the role of music in court events under Henry IV, such as marriages, funeral ceremonies and royal entries, and this section also encompasses a discussion of music’s place in political events and in the entries of important dignitaries in France at this time.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.