Du merveilleux au scientifique : Évolution de la représentation de l’Islande en France entre le XVIe et le XIXe siècles

par Gaëlle Reneteaud

Thèse de doctorat en Études nordiques

Sous la direction de Sylvain Briens.


  • Résumé

    Á travers le cas islandais, il est question de comprendre comment l’image d’un pays se façonne vu d’ailleurs et par des vecteurs littéraires. L’image de l’Islande en France s’est modelée comme celle d’un pays lointain et mystérieux, une représentation qui perdure encore dans les mentalités aujourd’hui, l’île ayant conservé cette part d’inconnu et cet aspect énigmatique en dépit des nombreuses sources contemporaines d’information. Les clichés et les stéréotypes se perpétuent encore de nos jours dans l’imaginaire collectif français. L’histoire de l’Islande demeurant relativement méconnue, son rayonnement artistique et culturel lui confère néanmoins une existence non-négligeable sur la scène internationale. Ce travail n’a pas seulement pour objectif de contribuer à la construction de l’histoire des représentations de l’Islande, mais il vise aussi la compréhension des conditions politiques et économiques qui ont permis la diffusion en Europe de ces représentations du pays, des mœurs et de la culture de ses habitants. Cette thèse cherche également à montrer comment l’ensemble des images collectives désignant l’Islande ont été interprétées dans l’histoire des représentations. Afin de répondre au déficit des recherches sur l’Islande et de ses représentations, elle combinera l’analyse contextualisée d’un corpus littéraire (récits de voyage et articles scientifiques) et d’un corpus iconographique (cosmographies universelles) contenant des gravures et des cartes, afin de comprendre la manière dont on a pu percevoir une population et un territoire qui furent longtemps désignés comme extra-européens.

  • Titre traduit

    From the wonderful to the scientific : Evolution of the representation of Iceland in France between the sixteenth and nineteenth centuries


  • Résumé

    The Icelandic case it is about understanding how the image of a country can be shaped from elsewhere and by literary vectors. The image of Iceland in France has been shaped as a distant and mysterious country, a picture that still persists in the minds today, the island has preserved the element of the unknown and this enigmatic appearance, despite numerous contemporary sources. Cliches and stereotypes are still perpetuated today in the French collective imagination. The Iceland history remains relatively unknown, its artistic and cultural influence nevertheless confers a non-negligible presence on the international stage. This work not only intends to contribute to the construction of the history of the representations of Iceland, but it also aims to understand the political and economic conditions that allowed the spreading in Europe of the representations of this country, customs and culture of its inhabitants. This thesis also seeks to show how all collective image of Iceland have been interpreted in the history of representations. To meet the deficit of researches on Iceland and its representations, it will combine contextualized analysis of a literary corpus (travel stories and scientific articles) and an iconographic corpus (universal cosmographies) containing engravings and maps, to understand how it was possible to perceive a population and a territory that had long been designated as outside Europe.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.