Le Fait religieux dans les romans grecs : Un aperçu du paganisme à l’époque impériale ?

par Ludivine Privitera

Thèse de doctorat en Études grecques

Sous la direction de Alain Billault.

Le président du jury était Dominique Mulliez.

Le jury était composé de Christophe Cusset, Estelle Oudot.


  • Résumé

    Cette étude s’attache à l’observation et l’analyse du fait religieux dans les romans grecs. Les romans de Chariton, Xénophon d’Éphèse, Longus, Achille Tatius et Héliodore forment un corpus étonnamment cohérent, au vu de la distance temporelle qui les sépare. Ils se refusent pourtant à toute tentative de généralisation en matière religieuse. Prenant le contre-pied des études symbolistes, ce travail présente un relevé exhaustif de la religion observable dans les romans. Sont ainsi étudiés les lieux de culte et leur personnel, ansi que les actes rituels effectués par les personnages. La mise en rapport des cultes romanesques avec l'archéologie et les conceptions religieuses des époques classique et impériale se révèle un moyen de prendre la mesure d’une reconstruction romanesque de la réalité, passée ou contemporaine. Le rapport de valeur établi dans les romans entre sacrifice et prière ainsi qu’entre cultes collectif et personnel permet d'apercevoir certains aspects de la religion propres à l'époque impériale. Mis en relation avec l'usage rhétorique et romanesque du fait religieux, il permet également de définir le projet de chacun des romanciers, en matière religieuse et politique, mais aussi esthétique.

  • Titre traduit

    Religion in Greek fiction : places, people and acts


  • Résumé

    This thesis concentrates on the observation and analysis of places, people and acts of religion in Greek fiction. Charito, Xenophon Ephesius, Longus, Achilles Tatius and Heliodorus have produced suprisingly similar novels given that they were written at quite different times, although they still resist every attempt at religious generalisation. Traditionnal studies on the subject are symbolistic, on the contrary, here we will analyse the concrete aspects of religion, as they actually appear in these novels. So we will study the sacred places, the priests, and the rituals performed out by the novel's characters. The comparison of these fictionnal cults with archeological findings and religious conceptions from Imperial and Classical times will allow us to mesure the novelist's reconstruction of a reality, pertaining to their present or their past. The respective value given in these novels to sacrifice and prayer, to collective and individual cults shows some modern aspects of Greek religion in the Imperial era. If put in relation with the rhetorical and dramatic use of religion, this will also provide elements to define each novelist's religious, political but also esthetic project.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.