La rhétorique chez Martianus Capella : Édition critique, traduction et commentaire du livre 5 des Noces de Philologie et de Mercure

par Élisabeth Piazza

Thèse de doctorat en Études latines

Sous la direction de Vincent Zarini.

Soutenue le 27-11-2015

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) , en partenariat avec Laboratoire d’études sur les Monothéismes (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    L’encyclopédie en neuf livres de Martianus Capella, vraisemblablement composée au début du Ve s. après J.-C., se situe à la transition entre les conceptions antiques et médiévales de la « formation libérale ». Sept sciences, dons de Mercure à Philologie, exposent leur discipline devant les dieux, et forment un programme d’ascension de l’âme vers le monde divin et rationnel. En promettant un exposé conforme au statut de science (disciplina) qu’elle partage avec ses six compagnes, Rhétorique propose de dépasser les débats dont elle fait l’objet : son enseignement veut construire un art général de l’argumentation persuasive. Notre étude définit la place du livre 5 dans l’œuvre de Martianus et dans la tradition rhétorique antique. Contrairement aux traités des rhéteurs latins tardifs qui nous sont parvenus, le traité du livre 5 adopte (et adapte) les orientations des derniers ouvrages rhétoriques de Cicéron (le De oratore notamment) : la théorie est conçue pour répondre aussi bien aux questions « particulières », domaine des orateurs, qu’aux questions « générales » et philosophiques. Cette conception de la rhétorique n’est pas nouvelle : elle s’appuie sur des traditions philosophiques d’enseignement de la rhétorique, notamment développées dans des cadres péripatéticiens et académiciens. Le traité de Martianus est toutefois le seul témoin tardif qui reprenne ces perspectives avancées, et cherche à les organiser sous forme systématique. Science de la parole persuasive, la rhétorique occupe une place essentielle dans la mise en œuvre du projet de Martianus, et constitue une étape importante avant le principe plus élevé représenté par l’harmonie.

  • Titre traduit

    Rhetoric in Martianus Capella : Critical edition, French translation and commentary of Book 5 of The Marriage of Philology and Mercury


  • Résumé

    Martianus Capella’s encyclopedic work, probably composed in the early 5th century A.D., forms an original transition between Ancient and Medieval conceptions of "liberal education". As wedding gifts given by Mercury to Philology, seven Sciences present their branch of knowledge in a divine assembly : this scientific programme aims at the ascension of the soul towards the divine and rational world. Rhetoric answers (and goes beyond) the traditional critics directed against oratory. She promises a presentation consistent with the status of science (disciplina) she shares with her six companions : her teaching builds a general art of persuasive argument. Our study defines the position of Book 5 in Martianus’ work and in the Ancient rhetorical traditions. Whereas the Late Latin rhetorical handbooks that have survived partake of the « standard » rhetorical teaching, Martianus’ Book 5 adopts (and adapts) the guidelines of the Cicero’s latest rhetorical works (especially De oratore) : the theory is designed to meet both "particular " questions, area of orators, and the "general" philosophical questions. This conception of rhetoric is not new : it relies on philosophical traditions of teaching rhetoric that were developed in Peripatetic and Academic settings. Martianus’ Book 5 is however the only Late Antique testimony that embraces these advanced prospects, and seeks to organise them in a systematic form. As the science of persuasive speech, Rhetoric plays an essential role in Martianus’ project, and constitutes an important step before the higher principle represented by Harmony.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.