Théodoret de Cyr, Interpretatio in Epistulam ad Romanos : édition, traduction et commentaire

par Agnès Lorrain

Thèse de doctorat en Études grecques

Sous la direction de Olivier Munnich.

Soutenue le 05-12-2015

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) , en partenariat avec Orient et Méditerranée (Ivry-sur Seine, Val de Marne) (laboratoire) .

Le président du jury était Marie-Odile Boulnois.

Le jury était composé de Olivier Munnich, Volker Henning Drecoll, Jean-Noël Guinot, Martin Wallraff.


  • Résumé

    L’In epistulas Pauli de Théodoret de Cyr (Ve siècle) est le plus ancien commentaire en grec des épîtres de Paul conservé dans sa langue originale. Cette thèse propose l’édition critique du Prologue et de l’In Romanos, à partir de l’examen de tous les manuscrits de la tradition directe ainsi que d’un manuscrit de chaîne. Elle offre aussi la première traduction de cette œuvre en français. Alors que de nombreux travaux se sont penchés sur les principes et les méthodes de l’exégèse antiochienne de l’Ancien Testament, celle du Nouveau Testament est encore assez mal connue. À travers différentes études thématiques, on tente de caractériser la démarche exégétique propre à ce corpus en analysant les éléments structurant le discours ainsi que certaines particularités sémantiques : on met ainsi au jour les lignes de force de l’interprétation à l’œuvre dans un commentaire dont la distance par rapport au texte commenté est minimale. Par ailleurs, on met en lumière le travail de l’exégète par rapport à la source chrysostomienne. Enfin, on étudie les articulations entre exégèse et polémique – discours sur les Juifs, cible marcionite, échos des controverses trinitaires et christologiques – en cherchant des rapprochements avec la tradition exégétique et théologique en ce qui concerne l’argumentation scripturaire. L’analyse de la démarche argumentative aussi bien que la recherche des sources permet de mettre en relief les richesses d’une œuvre qui, à première lecture, semble être une simple paraphrase du texte biblique.

  • Titre traduit

    Theodoret of Cyrrhus, the Interpretatio in epistulam ad Romanos : a critical edition with a French translation and a commentary


  • Résumé

    Theodoret of Cyrrhus’s In epistulas Pauli (5th c.) is the oldest surviving Greek commentary that has been preserved in the original language. This dissertation presents a critical edition of Theodoret’s prologue and commentary on the Epistle to the Romans based on all the extant direct manuscripts as well as one catena manuscript. It also offers the first translation of the work into the French language. While many scholars have studied the principles and methods of Antiochene exegesis for the Old Testament, the methods used for the New Testament remain largely unexamined. Through different thematic studies, the dissertation explores the exegetical approach which deals with and is shaped by this latter corpus specifically. By analyzing the elements that structure its discourse as well as its semantic tendencies, it sets out to reveal the central features of Theodoret’s exegetical approach despite the minimal distance which he maintains between the Biblical text and his commentary. Special attention is also paid to Theodoret’s use of the works of John Chrysostom in his own writing. Finally, the dissertation explores the relationship between Theodoret’s biblical exegesis and the rich tradition of scriptural quotation both in a historical and theological context. The main focus is on his polemical discourses on the Jews and the Marcionites and also in his writings on the Trinitarian and Christological controversies. Through a careful analysis of the exegete’s approach to scriptural argumentation and his use of sources, we hope to reveal the richness and versatility of a work which, at first glance, appears to be little more than a simple paraphrase of the biblical text.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.