En passant par la Lorraine : poétique et milieu socio-littéraire des trouvères lorrains du XIIIe au début du XIVe siècle

par Mélanie Lévêque-Fougre (Lévêque)

Thèse de doctorat en Études médiévales

Sous la direction de Jacqueline Cerquiglini-Toulet.

Soutenue le 05-12-2015

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) , en partenariat avec Etude et édition de textes médiévaux (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Sylvie Lefèvre.

Le jury était composé de Jacqueline Cerquiglini-Toulet, Mireille Chazan, Estelle Doudet, Jean-Marie Fritz.


  • Résumé

    La lyrique lorraine connut son plein essor au XIIIe siècle et au début du XIVe. Terre d’entre-deux, la Lorraine, héritière directe du duché de Haute-Lotharingie, a abrité un groupe de trouvères que la langue française, la culture et les aspirations politiques rapprochaient étroitement du Royaume de France, alors même qu’ils composaient en terre d’Empire. Cette étude vise d’abord à identifier ces poètes à travers une approche à la fois biographique et réticulaire permettant de découvrir l’individu et de le replacer dans son milieu socio-littéraire. Elle cherche ensuite à caractériser le style propre à chacun de ces trouvères et la persona littéraire qu’ils ont façonnée par l’écriture. Pour ce faire, elle s’appuie sur un corpus de textes dont la variété générique (pastourelles, chansons et jeux-partis) révèle l’étendue du répertoire lorrain et rend possible l’identification des spécificités de la lyrique lorraine à travers l’étude comparative d’éléments thématiques et formels. Or, cette image littéraire ne peut prendre forme que si l’on tient également compte de l’horizon d’attente d’un public qui trouve son plaisir dans la reconnaissance des topoï lyriques, subtilement adaptés par le poète, et qui cherche son plus beau reflet dans le miroir tendu par le trouvère, prenant ainsi une part active à la création littéraire et la survivance de certaines pièces. Il s’agit donc de cartographier l’espace poétique lorrain et de montrer comment, à travers son réseaulittéraire et la production de ses trouvères, cette région peut être considérée, à l’instar des régions voisines du Nord et de la Champagne, comme une terre lyrique et une province littéraire.

  • Titre traduit

    En passant par la Lorraine : Poetics and socio-literary background of the Lorraine trouvères in the thirteenth and early fourteenth centuries


  • Résumé

    Lyrical poetry from Lorraine is highly prized in the thirteenth and the early first half of the fourteenth centuries. The Buffer area located between the Kingdom of France and the Germanic Empire, Lorraine has almost the same border as the duchy of Haute-Lotharingie. Trouvères who live in this area speak the same French language, share the same culture and have similar political ambitions. All of these points bring them closer to France, even though they depend politically on the Germanic Empire. The present work aims at identifying these poets thanks to a biographical approach and an analysis of social and literary networks that make it possible to uncover each poet and his background. I tried also to distinguish features of each poet and their persona created by writing. Consequently, I chose miscellaneous poems from different genres (pastourelles, jeux-partis and songs) that reveal Lorraine poetry’s variety. A comparative analysis of the themes and forms of these poems brings to light characteristics of Lorraine poetry. Nevertheless, this approach would be incomplete without a study of the poems’ reception. Actually, out of these poetic forms, comes a literary society more or less fictive in which the trouvères and their lords are side by side. This public appreciates lyrical topoï that the poet adapts cleverly and in which he finds his own picture. All things considered, public contributes to lyrical poetry’s creation. In this work, I want torepresent the poetical area of Lorraine and prove that, thanks to her literary network and to trouvères’ output, this area can be considered a veritable lyrical country, like adjoining areas, in particular Champagne and the North.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.