De la planche à la page. Pierre Bullet et l’architecture en France sous Louis XIV

par Juliette Hernu-Bélaud

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Alexandre Gady.

Soutenue le 05-12-2015

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire de l’art et archéologie (1992-.... ; Paris) , en partenariat avec Centre André Chastel (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Thierry Verdier.

Le jury était composé de Alexandre Gady, Robert Carvais, Jean-Philippe Garric, Claude Mignot.

Les rapporteurs étaient Robert Carvais, Jean-Philippe Garric.


  • Résumé

    Le sort qui touche tous les architectes qui ont vécu et travaillé dans l’ombre de Jules Hardouin-Mansart semble ne devoir cesser qu’avec les monographies qui leur sont peu à peu consacrées. C’est le premier objectif de cette thèse. Pierre Bullet est en effet l’un de ces oubliés dont le rôle est difficilement saisissable à première vue. Il témoigne pourtant, par ses réalisations, par ses activités, et à travers son Architecture pratique, d’une évolution tant dans la manière de voir et de faire l’architecture, que dans les habitudes constructives. Cette étude s’attache à définir et à expliquer cette évolution, tout en mesurant la place qu’a pu y tenir Bullet. Elle s’organise en trois axes. L’œuvre bâti est étudié d’abord, puis les modes et particularités du processus d’invention de l’architecte sont exposés à travers l’étude des nombreux dessins conservés au Musée national de Stockholm. L’ouvrage majeur de Bullet, l’Architecture pratique, est ensuite analysé en tant qu’objet d’abord, puis comme témoin de la normalisation à l’oeuvre dans l’architecture à la fin du XVIIe siècle. Cette synthèse est complétée par plusieurs outils et documents : un volume d’annexes contenant les transcriptions d’écrits inédits de Pierre Bullet ; un catalogue des œuvres ; un catalogue des dessins rassemblant l’ensemble des feuilles conservées au Musée national de Stockholm attribuées à Bullet ; une édition critique et cumulative de l’Architecture pratique.

  • Titre traduit

    From the drawing board to the page. Pierre Bullet and architecture in France under Louis XIV


  • Résumé

    The fortune of every architect who lived and worked in Jules Hardouin-Mansart’s shadow seems to be reversed only by the gradual rise of monographs devoted to them. Here is the prior aim of this essay. Pierre Bullet appears to be one of those oversights whose role seems hard to capture. However, through his constructive work, other activities and his Architecture pratique does he testifies to an evolution in the ways of both seeing and doing architecture, as in the constructive habits. This study is directed at defining and explaining this evolution while seizing Bullet’s place in it. It splits in three parts. First we review the constructed work, then outline the categories and specifications of the inventing process by the study of the many drawings preserved at the National Museum of Stockholm. At last Bullet’s major writing, the Architecture pratique, is explored both as itself and as a testament of the normalization process in progress at the end of 17th century. This essay is complemented by several tools and documents: one volume of appendix containing transcripts of unpublished writings of Bullet; a catalogue of works; a catalogue of drawings gathering all papers attributed to Bullet kept at the National Museum of Stockholm; a cumulative and critical edition of the Architecture pratique.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.