Da Pieve di Soligo a Parigi : Andrea Zanzotto e la poesia moderna francese tra Michaux e Cendrars

par Donatella Favaretto

Thèse de doctorat en Études italiennes

Sous la direction de François Livi.

Soutenue le 30-11-2015

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Civilisations, cultures, littératures et sociétés (Paris) , en partenariat avec Équipe Littérature et Culture Italiennes (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Maria Carla Papini.

Le jury était composé de Edwige Comoy-Fusaro, Christine Ott, Alfredo Perifano, Walter Zidarič.

  • Titre traduit

    De Pieve de Soligo à Paris : Andrea Zanzotto et la poésie moderne française entre Michaux et Cendrars


  • Résumé

    Andrea Zanzotto (Pieve di Soligo 1921- Conegliano 2011), poète italien parmi les plus marquants du XXe siècle, a privilégié, depuis sa jeunesse, la culture et la langue française. Notre travail met en évidence, à partir de sa poésie, des écrits critiques, de ses traductions et de ses nombreuses interviews, le lien, qu’il a tissé pendant plus de soixante-dix ans, avec la poésie transalpine moderne. Toutefois, c’est seulement à partir des dernières années que la critique littéraire a développé des études comparatives sur l’influence de la poésie étrangère, en particulière française, sur son œuvre. Sa prédilection littéraire commence par Rimbaud, passe à travers le Surréalisme (Éluard), et s’arrête sur certains auteurs appelés « hérétiques » par rapport au mouvement de Breton (Michel Leiris, Antonin Artaud), ou alors sur des auteurs très polémiques (comme Henri Michaux ou Blaise Cendrars avec son poème Pâques à New York) aux quels on a dédié un approfondissement. En ce parcours Zanzotto croise, bien qu’avec moins d’entrain, les contemporains André Frénaud, Alain Borne, Edmond Jabès, Jean Tardieu, Michel Deguy, Yves Bonnefoy, et René Char. Notre thèse, en s’appuyant sur l’examen des textes et sur l’analyse des traductions et des documents inédits, d’une part rends compte du caractère précurseur de Zanzotto pour ce qui concerne la connaissance de certains auteurs et les raisons de son intérêt pour le courant « hérétique » du Surréalisme. D’autre part, ce travail explique l’intersection de sa recherche littéraire, d’un point de vue thématique et linguistique, avec la poésie française et met en évidence le rendu poétique des expressions littéraires et existentielles de l’outrance et de l’absolu d’origine française.

  • Titre traduit

    From Pieve di Soligo to Paris : Andrea Zanzotto and modern French poetry between Michaux and Cendrars


  • Résumé

    Andrea Zanzotto (Pieve di Soligo, 1921 – Conegliano, 2011), one of the most outstanding poets of the 20th century, showed from an early age a huge interest towards the French linguistic and cultural heritage, above the others. Our thesis highlights how well present his strong relationship with modern French poetry is, testified by his own critical essays, translations and public statements; a connection bound to last for almost seventy years. Only recently the critics have started a comparative approach to the study of the influence of foreign poetry, and French poetry in particular, upon his œuvre. The literary lineage that Zanzotto follows starts with Rimbaud, crosses Surrealism (Eluard ) and then lingers upon a number of authors defined either as heterodox (Michel Leiris, Antonin Artaud,) or extremely critical (Henri Michaux, and Blaise Cendrars, the latter with his short poem titled Pâques à New York, herewith analysed) towards Breton’s movement. Zanzotto also deals with his contemporaries, although with minor depth (André Frénaud, Alain Borne, Edmond Jabès, Jean Tardieu, Michel Deguy, Yves Bonnefoy, René Char). The present research, backed up by textual comparison and the analysis of unpublished translations and documents, focuses on the pioneering features of Zanzotto’s knowledge of all these French authors compared to the subsequent Italian literature, and the reasons behind his ties with the “heretic” current of Surrealism. At the same time, our work explains the intersection, from the linguistic and thematic point of view, with French poetry and shows the poetic outcome of the literary and existential expressions of the Absolute and all-out of French origin.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.