Le classique chez Julio Ramón Ribeyro : réflexions et inflexions : recherches sur le corpus parafictionnel et la réception de son œuvre

par Paul Baudry

Thèse de doctorat en Études romanes. Espagnol

Sous la direction de Sadi Lakhdari.

Le président du jury était Julio Premat.

Le jury était composé de Ina Salazar, Françoise Aubès, Javier de Navascués.


  • Résumé

    Éclipsé par le boom latino-américain dans les années 1960, entre autres à cause d’un certain conservatisme formel, l’écrivain péruvien Julio Ramón Ribeyro (1929-1994) fait partie de ceux qui sont restés en marge de ce phénomène commercial alors que dans son pays d’origine il bénéficie actuellement d’une aura paradigmatique. Nous nous proposons d’analyser ce paradoxe à la lumière du classique en tant que levier conceptuel susceptible de produire une compréhension totalisante et organique aussi bien de la poétique que du destin historique de l’œuvre de Ribeyro. En effet, l’objet de cette thèse est d’étudier, d’abord, les dits et écrits de Ribeyro autour de l’œuvre fictionnelle (journal intime, correspondance, articles, entretiens) qui attestent d’une réflexion sur la possibilité d’une littérature perdurable. Cette pensée articule une dialectique personnelle qui s’achemine de l’avant-garde vers l’arrière-garde au rythme de son rapport fluctuant avec la modernité littéraire. Puis, dans la mesure où le statut classique implique aussi une reconnaissance par des instances de canonisation, nous analysons les supports, les intervenants et les institutions qui ont conditionné sa réception mitigée dans le canon latino-américain ou bien qui ont consolidé sa classicité au Pérou. À cet égard, dans la lignée des études sociocritiques, nous accordons une place de choix aux acteurs officiels (l’État, l’école) et officieux (la critique, les artistes) qui ont contribué ou pas à modeler son image canonique. Finalement, en nous intéressant aux implications idéologiques et ontologiques du classique, nous abordons le rapport individuel et fictionnel de Ribeyro à la tradition comme un héritage social et symbolique qu’il se doit de préserver.

  • Titre traduit

    The classic in Julio Ramón Ribeyro : reflections and inflections : Researches on his parafictional corpus and on his work’s reception


  • Résumé

    Overshadowed by the Latin American Boom in the 1960s —due to a certain formal conservatism among other reasons— the Peruvian writer Julio Ramón Ribeyro (1929-1994) features among those who remained on the margins of this commercial phenomenon, while in his home country he now enjoys a paradigmatic status. In this thesis we aim to analyze the above paradox in the light of the concept of the classic as a tool enabling to produce a totalizing and organic understanding of both the poetic and the historical outcome of Ribeyro’s work. We propose in first place to review the author’s statements and writings that are peripheral to his fictional work (diaries, correspondence, articles, interviews), which attest to a reflection on the possibility of an everlasting literature. This thinking articulates a personal dialectic that shifts from the avant-garde towards the rearguard, to the rhythm of his fluctuating relationship with literary modernity. In second place, since the classic status implies recognition by the canonization entities, we analyze the array of media, stakeholders and institutions that have conditioned his lukewarm reception in the Latin American canon or that have consolidated his classicity in Peru. Thus, within the scope of sociocritical studies, we give pride of place to the official (government, school) and unofficial stakeholders (critics, artists) who helped or not to shape his canonical image. Finally, by focusing on the ideological and ontological implications of the classic, we address Ribeyro’s personal and fictional interplay with tradition as a social and symbolic heritage that he is compelled to preserve.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.