Les voyageuses françaises en Italie du Nord au XIXe siècle

par Chiara Stella Stizioli

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de François Moureau.

Soutenue le 23-06-2015

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) , en partenariat avec Centre de recherche en littérature comparée (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Marie-Madeleine Martinet.

Le jury était composé de François Moureau, Marie-Madeleine Martinet, Philippe Antoine, Dominique Quéro.


  • Résumé

    L'Italie a toujours été une destination privilégiée de voyage et a accueilli les voyageurs de tous les pays, mais les Français y ont une place importante. Nombre de voyageurs ont éprouvé la nécessité de garder un souvenir en papier de leur entreprise viatique et il nous reste des lettres, de véritables récits de voyage ou des journaux intimes. Au 19e siècle, les femmes, souvent absentes de la littérature viatique antérieure, ont commencé à être associées au voyage d’Italie qui restait une destination favorite de la bonne société européenne. Le voyage d’Italie a été le sujet de nombreuses études depuis quelques décennies. J’ai décidé de m’insérer dans ce courant en privilégiant les récits de voyageuses du 19e siècle et en limitant à l’Italie du Nord, la plus proche de la sociabilité française. La sensibilité féminine est différente de celle des hommes et, bien que les voyageuses soient victimes des mêmes préjugés, l’image qu’on aura cette fois de l’Italie pourra être originale, en fonction aussi des catégories sociales concernées. J’ai donc comparé les récits de ces voyageuses avec les récits de certains de leurs compatriotes masculins et avec les guides touristiques, qui avaient de plus en plus de succès auprès des voyageurs. Parmi les thèmes récurrents, le moment du départ et la vie quotidienne ont une importance cardinale dans les récits féminins. Le but de ma recherche est non seulement de comparer ces différents récits de voyage en retraçant une ligne commune et en même temps d’analyser les différences entre ces expériences italiennes ; il s’agit aussi de comprendre si on peut parler d’une vision et d’une écriture strictement féminines du voyage d’Italie.

  • Titre traduit

    French women travelers in the North of Italy in the 19th century


  • Résumé

    Italy has always been a privileged destination and has welcomed travelers from all over the world, and the French have a very important place. Many travelers felt the need to write about their travels in Italy and we still have their letters, true accounts of their visits and personal diaries. In the 19th century Italy remained a favorite destination for the upper classes, and women, often absent from previous travel narratives, started to be associated with Italian travel. Italian travel has been the theme for many studies in the last few decades. I decided to integrate these studies and give priority to 19th century women travelers in the North of Italy, those closest to French society. Feminine sensitivity is different to that of men, and even though women travelers are victims of the same prejudices we will be able to see Italy from an original point of view depending on the classes concerned. I compared women’s accounts of their travels with those of men and also with guide books which were having more and more success among travelers. Among recurrent themes, departure and everyday life have a very important place in women’s travel narratives. My purpose is not only to compare these accounts, tracing a common line and analyzing the differences between these Italian experiences; it is also to understand whether we can speak of a purely feminine vision and writing for Italian travel.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.