Valéry Giscard d'Estaing et la Grande-Bretagne : le couple franco-britannique sur la scène internationale de 1974 à1981

par Laurence Baratier-Negri (Baratier)

Thèse de doctorat en Histoire des relations internationales

Sous la direction de Éric Bussière.

Le président du jury était Philippe Chassaigne.

Le jury était composé de Philippe Chassaigne, Olivier Forcade, Robert Frank, N. Piers Ludlow.


  • Résumé

    Les années 70 voient l’émergence d’un monde multipolaire qui exige de nouvelles échelles de négociations. Quelle place le bilatéral peut-il jouer dans la réorganisation des relations internationales ? La question interpelle tout particulièrement deux puissances européennes « moyennes » aux ambitions mondiales : la France et la Grande-Bretagne. Les chocs monétaire, économique et énergétique dans un contexte de mondialisation accélérée, rendent indispensable la coordination entre les Etats et justifient des solutions régionales : Valéry Giscard d’Estaing, qui voit dans l’intégration européenne le moyen de préserver le poids de l’Europe et de la France dans le monde, doit composer avec les Britanniques qui adhèrent à la CEE en 1973. Aux défis économiques s’ajoutent des déséquilibres politiques : inconnues de la détente, divergences transatlantiques, recul du leadership américain, apparition de nouveaux acteurs sur l’échiquier mondial. Pour sauvegarder l’équilibre européen, le consensus est plus que jamais nécessaire. L’arrivée au pouvoir au milieu des années 70 en France, en Grande-Bretagne, en Allemagne et aux États-Unis, d’une nouvelle génération de dirigeants, favorise la restructuration des modes de concertation. La création par Valéry Giscard d’Estaing du Conseil européen et du G7 cristallise cette évolution et offre de nouvelles perspectives aux relations bilatérales. Celles-ci s’inscrivent de plus en plus dans le système des relations internationales par un jeu d’échelles qui permet de coordonner les stratégies. Le sommet franco-britannique créé en 1976 prend toute sa dimension en tant que relais entre gouvernance européenne et gouvernance mondiale.

  • Titre traduit

    Valéry Giscard d’Estaing and Great Britain : the Franco-British couple on the world stage from 1974 to 1981


  • Résumé

    The 70’s see the emergence of a multipolar world that requires new scales of negotiations. What role can bilateralism play in the reorganization of global relations? The question especially calls out two medium-sized European powers with worldwide ambitions: France and Great Britain.The monetary, economical, and energy crises in a context of accelerated globalization make the coordination between states vital and justify regional solutions. Valéry Giscard d’Estaing, who sees in the European integration the mean to preserve the weight of Europe and France in the world, has to compose with the British who join the EEC in 1973. To the economic challenges are added political imbalances: the unknowns of Détente, transatlantic divergences, the decline of the American leadership, and the emergence of new key players on the world stage. In order to protect the European balance, the consensus is more necessary than ever. The coming to power, in the mid 70’s, of a new generation of political leaders in France, Great Britain, Germany, and the US promotes the restructuring of dialogue. The creation of the European Council and the G7 by Valéry Giscard d’Estaing crystallizes this evolution and offers new perspectives to bilateral relations. These fit more and more into the international relation system by an interplay of scales that allows the coordination of the strategies. The Franco-British summit introduced in 1976 comes into full view as a relay between the European governance and the worldwide governance.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.