Gardien de mémoire : racines anthropologiques du monde paysan dans l’œuvre de Wiesław Myśliwski

par Joanna Zulauf (Dużyńska)

Thèse de doctorat en Civilisations, cultures, littératures et sociétés

Sous la direction de Michel Maslowski.

Le président du jury était Ludwik Stomma.

Le jury était composé de Michel Maslowski, Ludwik Stomma, Marek Tomaszewski, Maria Delaperrière, Pierre Piotr Bilos.


  • Résumé

    L’oeuvre de Wieslaw Mysliwski, auteur connu et primé de la littérature contemporaine polonaise, tire ses racines de la culture paysanne traditionnelle. La clef anthropologique d’analyse de cette oeuvre semble être la plus efficace pour présenter les contenus et la mécanique de cette culture. Même si elle est encore proche dans le temps cette culture n’en est pas moins éloignée des enjeux de la modernité d’un Polonais du XXIème siècle.La mémoire collective du monde paysan suscite un vrai questionnement quant à ses voies, son exercice et ses contenus. Elle se niche dans trois couches de l’activité humaine : biologique, sociale et culturelle. L’analyse éthologique montre que la mémoire du monde paysan se révèle dans le rapport de l’homme aux animaux et dans le conditionnement de l’homme par ses gènes - lien indestructible entre les humains. L’approche sociologique révèle la stéréotypie des comportements humains dans l’interaction sociale, ce qui contribue au caractère universel des écrits de Wieslaw Mysliwski. Le monde paysan traditionnel y est magnifié par la façon dont est présenté l’imaginaire de la campagne polonaise. La pensée mythique donne structure et dynamique à sa configuration. L’oeuvre de Wieslaw Mysliwski illustre le passage de la société traditionnelle communautaire vers la société moderne individualiste. Son originalité consiste en la découverte d’un processus : les personnages de Wieslaw Mysliwski, après être passés par la société moderne, retournent à leur source paysanne pour s’y reconstituer en tant qu’individus qui arrivent à synthétiser en eux les valeurs traditionnelles et modernes. L’oeuvre de Wieslaw Mysliwski est un monument de mémoire de la campagne polonaise, dans le sens où elle est une proposition féconde des moyens de préservation et de fonctionnement de cette culture par sa dynamique créatrice propre.

  • Titre traduit

    Memory keeper : Anthropological roots of the peasantry in the literary work of Wiesław Myśliwski


  • Résumé

    Literary art of Wieslaw Mysliwski, a famous prize-winning contemporary Polish author, is deepely rooted inthe Polish peasant culture and its ancient traditions. Taking that fact into account, an anthropological approachof textual analysis is probably the one which can present the contents of this culture and explain its functioningmost clearly. Though close in time, for it's nearly our contemporary, peasant culture is, at the same time, faraway because of the gap between its values and those modern Polish men and women look up to. The moststriking element of the peasant culture is its collective memory, a puzzling phenomenon as to its ways, itscontents and its workings, operating in three layers, each delving deeper into human nature: the cultural stratus,the social one and, finally, the organic core which is the deepest of them all. The ethological approach revealsthe fact that the collective memory is linked to the way men treat animals and the way genetic heritage, thatlink one cannot destroy, frames their behaviour. As for the sociological approach, the latter deals with theexamples of stock behaviour in social interaction. That gives a universal dimension to Wieslaw Mysliwski'swriting. His craftsmanship consists in magnifying the traditional rural world by the way he depicts its capacityof generating transcendence. Mythical thinking gives structure and dynamics to its layout. WieslawMysliwski's writing deals with the transition from the traditional society, defined by the tight group links, tothe modern individualistic one. His originality resides in discovering that in order to become a person in hisown right, an individual needs both modernity and tradition. Thus, the characters Mysliwski portraits alwaysreturn to the peasant traditions to resource themselves. Wieslaw Mysliwski's literary art can be regarded as atribute to the Polish peasant culture as it reveals its capacity of constant rebirth. It is a sanctuary dedicated tothe memory of the Polish rural world.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.