La vigne, le vin et les amphores en Cilicie à l'époque romaine : production et diffusion du Ier siècle av. J.-C. au IVe siècle apr. J.-C

par Caroline Autret

Thèse de doctorat en Théorie et pratique de l'archéologie

Sous la direction de Gilles Sauron et de Dimitri Michaélidès.

Soutenue le 24-01-2015

à Paris 4 en cotutelle avec l'Université de Chypre , dans le cadre de École doctorale Histoire de l’art et archéologie (Paris) , en partenariat avec Rome et ses renaissances : Art, archéologie, littérature, philosophie (équipe de recherche) .

Le président du jury était Francis Prost.

Le jury était composé de Francis Prost, Antigone Marangou-Lerat, Fanette Laubenheimer, Nicholas K Rauh.


  • Résumé

    Cette étude, réalisée dans le cadre d’une thèse de doctorat, s’appuie à la fois sur des missions de terrain (prospections, étude du mobilier amphorique issu de ces examens de surface et de fouilles archéologiques) et sur des recherches documentaires. Nous avons débuté par l’analyse des sources écrites et iconographiques qui témoignent de la vigne et du vin. Elles nous renseignent sur l’importance de ces denrées en Cilicie depuis l’époque archaïque. Nous avons poursuivi avec les installations agricoles que nous avons répertoriées. Celles-ci traduisent la place de la viniculture en Cilicie durant l’Antiquité. Leur nombre substantiel corrobore le témoignage des sources sur l’importance du vin. Les prospections pédestres nous ont permis d’identifier plusieurs ateliers amphoriques datés de l’époque romaine. Ces découvertes attestent que des amphores, récipients privilégiés du commerce maritime, étaient produites dans cette province orientale. Une partie de la production viticole était donc exportée. Le matériel récolté sur les centres de production fut étudié en vue d’établir une chrono-typologie des six types d’emballages de transport maritime façonnés localement. Enfin, le recensement des sites de consommation où ces récipients furent exportés permet de dresser la carte de diffusion des amphores locales et donc de retracer les réseaux d’échanges dans lesquels était impliquée la Cilicie. Ces données sont indispensables en vue d’appréhender l’importance tenue par le vin de cette région littorale dans le cadre plus général du commerce maritime de l’Empire romain.

  • Titre traduit

    Vine, wine and amphorae in Roman Cilicia : production and diffusion from the 1st c. B.C. to the 4th c. AD


  • Résumé

    This study was carried out in the context of a Ph.D thesis. It is based both on field work (surveys, studies of amphorae collected during surveys and during archaeological excavations) and on documentary research. First, the analyse of ancient sources, written and iconographic, attest to the importance of oil and wine as surplus commodities in this Mediterranean province. Investigated press elements furnish insight to the place of Cilician viticulture during Antiquity. The substantial number of these elements reinforce the assertions of ancient sources that wine was a signficant surplus commodity of this region. During our survey we identified several Roman-era kiln-sites in the region. Their presence demonstrates that Cilician transport amphorae, or maritime shipping containers, were produced to accomodate this trade. Analysis of amphora remains collected at the kiln sites and nearby excavations enabled us to construct a chrono-typology of six amphorae that were produced locally. Last, we compared our results with those of materials published at excavations conducted throughout the Mediterranean and beyond. This enabled us to trace the distribution patterns and commercial networks of Cilician surplus commodities. These data become crucial to our understanding of the place of Cilician wine trade in the wider Roman Mediterranean economy.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.