Perception et production des voyelles orales du français par des futures enseignantes tchèques de Français Langue Etrangère (FLE)

par Nikola Maurová Paillereau (Maurová)

Thèse de doctorat en Phonétique

Sous la direction de Jacqueline Vaissière.

Soutenue le 12-01-2015

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (....-2015 ; Paris) , en partenariat avec Laboratoire de phonétique et phonologie (Paris) (laboratoire) et de ILPGA- ED268 (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette étude acoustico-perceptive concerne les limites de la perception et de la production des voyelles orales du français [i, e, ɛ, a, u, o, ɔ, y, ø, œ], en isolation et en contextes consonantiques divers, chez dix tchécophones, futures enseignantes de Français Langue Étrangère (FLE). Les résultats montrent que (1) La maîtrise phonétique des voyelles dépend de leurs graphies et de l’entourage consonantique. (2) Les voyelles fermées [i, y, u] et le [a] sont globalement maîtrisées avec authenticité. (3) Les capacités de perception des contrastes entre les voyelles moyennes e/ɛ, ø/œ et o/ɔ ainsi que leur production sont limitées. Ces résultats ne sont que partiellement en accord avec les prédictions établies à partir du Speech Learning Model (SLM) de Flege (1995), basé sur la notion de similarité phonétique qui existe entre la langue maternelle (LM) et la langue étrangère (LE).

  • Titre traduit

    Perception and Production of French Oral Vowels in Pre-Service Czech Teachers of French as a Foreign Language (FFL)


  • Résumé

    This acoustic-perceptual study concerns the limits of perception and production of French oral vowels [i, e, ɛ, a, u, o, ɔ, y, ø, œ], in isolation and in different consonantal contexts, in ten pre-service Czech teachers of French as a Foreign Language (FFL). The results show that (1) Phonetic proficiency in vowels depends on their spellings and consonantal context. (2) Vowels [i, y, u] and [a] are generally mastered with authenticity. (3) The ability to hear contrasts between the vowels e/ɛ, ø/œ and o/ɔ and pronounce them is limited. These results are only partially consistent with the predictions established in the Speech Learning Model (SLM) by Flege (1995), based on the notion of phonetic similarity between the mother tongue (MT) and the foreign language (FL).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.