Stratigraphy, chronology and architecture of the earliest phases at kish in Central Mesopotamia : from the Jemdet Nasr to the Ur III period (3100-2000 BC)

par Federico Zaina

Thèse de doctorat en Archéologie du Proche-Orient

Sous la direction de Pascal Butterlin et de Frances Pinnock.

Soutenue le 10-07-2015

à Paris 1 en cotutelle avec l'Università degli studi La Sapienza (Rome) , dans le cadre de École doctorale Archéologie (Paris) , en partenariat avec Archéologies et sciences de l'Antiquité (Nanterre) (équipe de recherche) .

  • Titre traduit

    Stratigraphie, chronologie et architecture des niveaux les plus archaïques à Kish en Mésopotamie centrale : de la période du Jemdet Nasr à celle paléobabilonienne (3100-1600 avant J-C)


  • Résumé

    La ville de Kiš a été l’un des centres les plus importants dans le cadre sociopolitique de la Mésopotamie entre le 4ème et le 1er milliéraine av. J.C. Les fouilles effectuées entre 1923 et 193 par l’expédition de l’Université d’Oxford et le Field Museum de Chicago ont largement exploré le site, malgré les résultats significatifs obtenus, les insuffisantes méthodes de fouilles ont affecté négativement l’interprétation archéologique produite dans les publications. Le but de ce projet est de contribuer à combler ces lacunes dans les connaissances, en reconstruisant les phases archéologiques et historiques fouillée à Kiš en datant entre la période du Jemdet Nasr et celle de Ur III. Tout d’abord, pour comprendre l’urbanisme de Kiš entre le 4ème et la fin de la première moitié du 2ème milliéraine av. J.C., j’ai produit une reconstruction des contextes stratigraphiques et architecturaux découverts dans certains chantier de fouilles dans le site. Des nouvelles sections et des plans de chaque chantier de fouilles ainsi qu’une carte générale de Kiš ont été produit. Celles-ci ont été utilisées comme outils pour interpréter le développement de l’aménagement urbain et architectural de Kiš. A côté de l’analyse des vestiges structuraux, il a eu l’étude des matériaux stratifiés. Une sélection rigoureuse des objets conservés dans les dépôts et les musées universitaires, sera faite. En outre, une analyse technologique des échantillons sélectionnés, a été entreprise afin de fournir de plus amples informations à propos de chaque catégorie. Enfin, les matériaux ont été associés à leur contexte d’origine.


  • Résumé

    The city of Kiš was one of the most important centersof Mesopotamia between the 4 th and 1st millenium BC The excavations carried out between 1923 and 1933 by the expedition from the University and the Field Museum of Chicago have largely explored the site, but despite significant results, the inadequate methods of excavation have negatively affected the archaeological interpretation produced in publications. The goal of this project is that of contributing to fill these gaps in knowledge, reconstructing archaelogical and historical phases searched to Kiš dating from the period Jemdet Nasr and the Ur III. The first aim was to understand the planning of Kiš between the 4th and the end of the first half of the 2nd millenium BC. To this aim I reconstructed the stratigraphic and architectural contexts discovered in some areas of the site. New sections and plans of each area and a general map of Kiš was produced. These were used as tools to interpret the development of urban and architectural development of Kiš. Beside the analysis of strcutural remains, there has been the study of layered materials. Careful selection of objects keps in deposits and university museums, will be made. In addition, radiocarbon analysis of selected samples was undertaken to provide more information on the site chronology. Finally, the materials were associated with their original context.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.