Le potentiel d'écologie industrielle en France : approche territoriale et éléments de réalisation

par Laurent Georgeault

Thèse de doctorat en Géographie. Aménagement

Sous la direction de Sabine Barles et de Patricia Bordin.

Soutenue le 14-12-2015

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale de Géographie de Paris. Espace, sociétés, aménagement (Paris) , en partenariat avec Géographie-cités (Paris) (laboratoire) et de Géographie-cités (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Muriel Maillefert.

Le jury était composé de Sabine Barles, Patricia Bordin, Muriel Maillefert, Guillaume Junqua.

Les rapporteurs étaient Nicolas Buclet, Valérie Laforest.


  • Résumé

    Cette thèse porte la construction, la pratique et les usages de l’écologie industrielle en France dans sa dimension territoriale. Dans un premier temps, elle se concentre sur les différentes échelles ainsi que sur les rôles que les collectivités territoriales peuvent jouer en matière d’aménagement industriel dans les démarches dédiées aux symbioses industrielles. Les enjeux et les axes possibles pour la définition d’un potentiel d’écologie industrielle sont ensuite étudiées. Le potentiel d’écologie industrielle tel que nous le définissons dans cette thèse est un indicateur permettant d’identifier une capacité pour le territoire à mettre en place des synergies. Il permet, sur la base d’une estimation du caractère industriel du tissus économique installé, de discriminer les diverses sous-composantes d’un territoire pour orienter les démarches territoriales. Après l’étude des diverses données disponibles pour établir au niveau français, sa mise en application est réalisée et évaluée. Elle est suivie d’une caractérisation du métabolisme territorial de l’Ile-de-France, approche destinée à compléter le potentiel d’écologie industrielle quand celui-ci est estimé nul sur le territoire. Les évolutions de l’appareil statistique disponible et la pertinence des échelles sont alors discutées. Enfin, une plateforme d’appui à l’action présente les traductions applicatives du potentiel d’écologie industrielle et plusieurs contributions au domaine réalisées pendant la thèse. Elle concernent la qualification des flux, la prise en compte des services et l’intégration de modules de détection et d’évaluation des synergies pour compléter le patrimoine applicatif français du domaine.

  • Titre traduit

    Industrial ecology potential in France : territorial approach and implementation elements


  • Résumé

    No English summary available.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.