An Archaeological Study of Historical Epistemology

par Matteo Vagelli

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-François Braunstein et de Arnold Ira Davidson.

Soutenue le 22-06-2015

à Paris 1 en cotutelle avec Scuola internazionale di alti studi "scienze della cultura" (Modena) , dans le cadre de École doctorale Philosophie (Paris) , en partenariat avec Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (équipe de recherche) .

Le président du jury était Philippe Sabot.

Le jury était composé de Jean-François Braunstein, Arnold Ira Davidson, Raoul Moati.

  • Titre traduit

    Une étude archéologique de l'épistémologie historique


  • Résumé

    Ma recherche a pour but de faire le point sur les derniers développements de l’historical epistemology, modalité d’enquête de la connaissance qui a émergée au cours du XX siècle au sein de l’épistémologie française et qui reste actuellement active dans une variété de formes. En dépit de son succès auprès de nombreux auteurs contemporains, l’épistémologie historique ne bénéficie encore d’aucune systématisation ni d’aucune liste d’auteurs et d’ouvrages canoniques. Mon travail de thèse se propose de traiter directement la question même de la légitimité et de l’originalité de ce type d’épistémologie en discutant sa nature, sa méthodologie et son unité. En analysant les ouvrages les plus importants dans ce domaine, j’accorderai un rôle central d’un coté à Michel Foucault et de l’autre à Ian Hacking, qui, à maintes égards, ont entretenu des rapports complexes, controversés, et pourtant révélateurs, avec l’épistémologie historique. Les deux phases de l’épistémologie historique, l’une « originaire » et l’autre « contemporaine », seront analysées dans un rapport biunivoque, dans un souci de clarification réciproque. Le développement à l’étranger de l’épistémologie historique dans sa phase contemporaine a créé une sorte de vide et une perte d’intérêt étonnante dans son lieu de naissance. La reconnexion de ce type d’épistémologie au cadre philosophique originel de son émergence représente l’occasion de ré-ouvrir le débat en France.


  • Résumé

    What is historical epistemology? Why does this field, despite its current proliferation,seem to be permanently haunted by questions relative to its nature, limits and ultimatetasks? What kind of historicization is at stake in this sort of inquiry? What is the relationbetween contemporary historical epistemology, as it is practiced by a growing number ofEnglish-speaking historians and philosophers of science, and the French “tradition” ofépistémologie historique? To address these questions, my research aims to provide arecursive analysis demonstrating how the two phases of historical epistemology, the“classical” and the “contemporary”, can clarify each other. In this process, the“archaeological method” of Michel Foucault, which draws on and transforms fundamentalinsights by Gaston Bachelard and Georges Canguilhem, will be shown to exert an enduringinfluence on the field, especially through Ian Hacking and his philosophical cum historicalanalyses of probability.


  • Résumé

    Che cos’è l’epistemologia storica? Perchè questo campo, nonostante la sua proliferazione attuale, sembra essere permanentemente minacciato da questioni relative alla sua natura, ai suoi limiti e ai suoi obiettivi ultimi? Che tipo di storicizzazione caratterizza questo tipo di indagine? Qual è la relazione tra l’epistemologia storica contemporanea, come è praticata da un numero crescente di storici e filosofi della scienza di lingua inglese, e la tradizione francese dell’épistémologie historique? Per affrontare tali questioni, la mia ricerca intende fornire un’analisi ricorsiva che dimostri come le due fasi dell’epistemologia storica, quella “classica” e quella “contemporanea”, possono chiarificarsi reciprocamente. In questo processo, il “metodo archeologico” di Foucault, che trae spunto da e trasforma intuizioni fondamentali di Gaston Bachelard e Georges Canguilhem, sarà mostrato nella sua influenza su questo campo di indagine, specialmente attraverso Ian Hacking e le sue analisi storico-filosofiche della probabilità.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?