Une conflictualité interne au nationalisme radical algérien : "la question berbére-kabyle" de la crise de 1949 à la lutte pour le pouvoir en 1962

par Ali Guenoun

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Omar Carlier.

Soutenue le 17-09-2015

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale d'Histoire de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Paris) , en partenariat avec Centre d'études des mondes africains (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Pierre Vermeren.

Le jury était composé de Omar Carlier, Alain Mahé, Raphaëlle Branche, Hamit Bozarslan.

Les rapporteurs étaient Karima Direche, Mohammed Harbi.


  • Résumé

    La démarche de cette thèse a été guidée par une question fondamentale : comment le référent identitaire kabyle est devenu un analyseur important, pertinent, de l'histoire politique de l'Algérie contemporaine et du nationalisme radical et indépendantiste? Ce paramètre renvoie à des lignes de clivage, des éléments de conflictualité qui ont contribué, avec d'autres, à susciter des divisions et des suspicions au sein du parti du PPNMTLD puis du FLN/ALN. Ces « ingrédients» qui sont au principe de la lutte politique évoluent dans un cadre socio-historique et géographique bien déterminé : le nationalisme algérien depuis 1945 en Algérie, particulièrement en Kabylie, et en France, la fin de la Deuxième Guerre Mondiale favorise l'avènement de nouvelles formes d'organisation au sein du PPA. Une nouvelle génération émerge porteuse de nouveaux questionnements sur le fonctionnement du parti, le projet insurrectionnel mais aussi sur la définition de la nation algérienne. Autant de paramètres importants porteurs de facteurs de clivage qui vont susciter des conflits d'ordre politique qui vont se muer en un antagonisme « identitaire » fondé sur l'appropriation polémique et la manipulation politique, des catégories classificatoire telles que langue, ethnie, région, nation: la crise « berbériste ». La période de la guerre d'indépendance algérienne montre comment la Kabylie s'est imposée comme une région pivot dans la lutte libératrice et a permis à ses cadres de jouer les premiers rôles dans la direction du FLN/ALN et d'être perçus comme « hégémoniques » dans la conduite de la guerre. D'où l'exaspération du sentiment anti-kabyle chez leurs concurrents.

  • Titre traduit

    A conflict within radical algerian nationalism : the "Kabyle-Berber question" from the crisis of 1949 to the struggle for power in 1962


  • Résumé

    One fundamental question has guided the approach adopted in this thesis: how did the referent relating to Kabyle identity become an important and relevant analytical factor in contemporary Algerian political history and radical, pro-independence nationalism? The Kabyle referent relates here to divisions and conflictual aspects that brought fractures and suspicion within the PPNMTLD party and then the FLN/ALN. These “ingredients”, which are part of political struggle, look place in the specific socio-historical and socio­geographical context of Algerian nationalism after 1945 in Algeria -especially in Kabylia - and also in France. The end of World War Two favoured the emergence of new organisational forms within the PPA. A new generation came through carrying fresh questions concerning how the party functioned, the plan for an uprising but also the definition of the Algerian nation. These important considerations contained questions that divided the party politically and which were then transformed into antagonism based on “identity” due to the polemical appropriation and political manipulation of classificatory categories such as language, ethnicity, region, nation: the 'Berber crisis'. The period of the Algerian war of independence showed how Kabylia became a pivotal region in the liberation struggle and enabled its leaders to play key rates at the head of the FLN / ALN and to be perceived as “hegemonic” in how the war was run, thereby exasperating the anti-Kabyle feeling amongst their rivals.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.