Shared interpretation of market changes in the synchronization of investors' behavior on financial markets

par Magdalena Sylwia Roszczyńska-Kurasińska

Thèse de doctorat en Sciences sociales

Sous la direction de Jorgen-Vitting Andersen et de Andrzej Nowak.

Soutenue le 01-12-2015

à Paris 1 en cotutelle avec l'Uniwersytet Warszawski et l'Uniwersytet Warszawski. Wydzial psychologii , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Miroslaw Kofta.

Le jury était composé de Jorgen-Vitting Andersen, Andrzej Nowak, Philippe de Peretti.

Les rapporteurs étaient Tomasz Zaleśkiewicz, Małgorzata Kossowska.

  • Titre traduit

    Interprétation commune des évolutions du marché par rapport à la synchronisation du comportement des investisseurs sur les marchés financiers


  • Résumé

    Cette étude démontre une nouvelle forme de synchronisation des investisseurs sur les marchés des changes qui résulte de deux phénomènes psychologiques : La forme de synchronisation examinée ici est un effet des actions spontanées et décentralisées des individus qui prennent leurs propres décisions basées sur leur compréhension interne du marché qui est, en l'occurrence, une "interprétation commune". Dans ce cas, le comportement des investisseurs n'est pas guidé par de quelconques informations « objectives » concernant le marché ni par leurs interactions sociales intentionnelles qui peuvent naturellement faciliter la synchronisation. Dans la première étude, j'ai étudié l'influence des émotions sur le choix des stratégies d'investissement qui peuvent avoir une incidence sur le schéma dominant de la politique des prix. J'ai découvert qu'il existait un effet d'interaction significative de la valence affective et de la stimulation sur le choix de la stratégie d'investissement. Les émotions positives qui occasionnent un niveau élevé d'excitation peuvent faciliter l'émergence d'une synchronisation dans une tendance haussière. Dans la deuxième étude, j'ai utilisé une combinaison de deux techniques expérimentales : des expériences avec des sujets humains et des simulations par ordinateur, pour étudier la dynamique d'une prise de décision collective dans un modèle simple de marchés financiers. Les expériences montrent à quel point l'interaction de l'historique des prix et de certains mécanismes d'apprentissage peut conduire à l'émergence de préjugés collectifs spontanés. De plus, le fait d'appliquer des simulations par ordinateur sur des données générées par des humains permet d'effectuer une prévision de la synchronisation. Les expériences et le cadre théorique suggèrent de nouvelles voies permettant d'aborder la constitution collective d'un comportement spéculatif.


  • Résumé

    This work shows a new way of synchronization of investors on exchange markets, which results from two psychological phenomena: 1) emotions and 2) cognitive mechanisms. The way of synchronization considered here is an effect of spontaneous and decentralized actions of individuals, who make their own decisions based on their internal understanding of the market which happens to be “shared interpretation”. In such case, the behavior of investors is not guided by any kind of 'objective' market information or their intentional social interactions, which may naturally facilitate synchronization. In the first study I investigated the influence of emotions on choice of investment strategies that may impact a dominant pattern of the price behavior. I found that there is a significant interaction effect of affective valence and arousal on the selection of investment strategy. Positive emotions, which cause high arousal, may facilitate emergence of synchronization in the direction of uptrend. In the second study, I used a combination of two experimental techniques: experiments with human subjects and computer simulations, to study the dynamics of collective decision-making in a simple financial markets' model. The experiments show how interplay of certain price history and learning mechanisms can lead to the emergence of spontaneous collective biases. Additionally, applying computer simulations to the data generated by the humans enables prediction of synchronization. The experiments and a theoretical framework suggest new ways to access the pathways involved in a collective formation of speculative behavior.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.