Labor market search frictions in developing countries : evidence from the MENA region : Egypt and Jordan

par Shaimaa Yassin

Thèse de doctorat en Sciences economiques

Sous la direction de François Langot.

Soutenue le 04-12-2015

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (équipe de recherche) et de Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était David Naum Margolis.

Le jury était composé de François Langot, Nicolas Jacquemet, Ragui Assaad.

Les rapporteurs étaient Olivier Charlot, Fabien Postel-Vinay.

  • Titre traduit

    Les modèles de recherche d'emploi dans les pays en voie de développement


  • Résumé

    Dans les pays en voie de développement, les politiques visent à augmenter les opportunités d'emploi afin d'élever les revenus et les niveaux de vie des populations. Parmi ces pays, les pays arabes de la région MENA ont récemment connu une vague de soulèvement populaire, faisant suite aux accroissements de la pauvreté, des inégalités et de l'exclusion, résultats des faibles performances du marché du travail. Comme l'analyse des flux est devenu l'outil de base de l'économie du travail moderne, cette thèse propose d'expliquer le fonctionnement de ces marchés du travail assez spécifiques, particulièrement ceux de l'Egypte et de la Jordanie, en utilisant la théorie de la recherche d'emploi. Elle se penche sur l'analyse des créations et destructions d'emploi ainsi que des mobilités entre emplois. Elle montre que ces marchés sont très rigides. L'impact de l'introduction des réformes structurelles, visant à flexibiliser l'emploi est ensuite discuté de manière empirique ainsi que théorique. Les résultats montrent que la baisse des coûts de licenciement en Egypte a augmenté significativement les destructions d'emploi, mais n'a eu aucun impact sur les créations. Cet échec partiel de la réforme est un paradoxe empirique, qui est interprété théoriquement par un effet d'éviction dû à l'augmentation du coût de la corruption ou/et à l'augmentation des salaires du secteur public. Une extension originale du modèle théorique de Mortensen-Pissarides est alors développée, permettant l'existence de trois secteurs, public, privé formel et privée informel. Ce cadre rend compte de la nature particulière des pays en voie de développement. Pour examiner la qualité des emplois et pour étudier les avancements dans l'échelle des salaires, une estimation structurelle du modèle de Burdett-Mortensen est ensuite proposée. Elle permet d'étudier et mesurer les frictions d'appariement sur les marchés du travail égyptien et jordanien. Les paramètres estimés sont extrêmement faibles, soulignant la forte rigidité de ces marchés. Le marché du travail jordanien s'avère, par contre, être plus flexible que l'égyptien. Compte tenu de la non-disponibilité de données de panels annuelles dans ces pays, il est montré que des données de panel rétrospectives peuvent être utilisées, pour étudier les transitions de court terme sur ces marchés du travail. Ces données de panel sont par contre soumises à un biais de mémoire. Une méthode originale de correction du biais de mémoire est donc proposée et développée. Elle vise à corriger les transitions à la fois à un niveau macro, en utilisant une méthode de moments simulés, ainsi qu'au niveau micro, en construisant des matrices de poids.


  • Résumé

    Policy prescriptions for poor developing countries struggle to expand employment opportunities toraise their income levels. Among these are the MENA Arab countries that have recently experiencedan unprecedented tide of popular uprisings following the rising poverty, inequality and exclusion, muchof which is related to the labor market. Since the flow approach to labor markets has become the basic toolbox to modern labor economics, this thesis has at its central insight explaining the functioning ofthose specific labor markets, particularly the Egyptian and Jordanian, using the search equilibrium theory. It looks at analyzing job accession, separations and mobility trends. Overall, evidence of highlevels of rigidity is revealed. The impact of introducing flexible employment protection regulations in these rigid markets is then discussed both empirically and theoretically. Findings show that lowering firing costs in Egypt increased significantly the job separations, but had no impact on job creations.This partial failure of the liberalization reform is interpreted theoretically by a crowding out effect due to increased corruption set up costs or increased public sector wages. A novel theoretical matching model a la Mortensen Pissarides is developped allowing for the existence of public, formal private and informal private sectors, reflecting the particular nature of developing countries. Workers’ movements up the job ladder is then explored through a structural estimation of the frictional parameters in a job search model a la Burdett Mortensen. These markets are found to have very high levels of search frictions especially among the young workers. Given the non-availability of panel data to study labor market flows, longitudinal retrospective panel datasets are extracted from the Egypt and Jordan Labor Market Panel Surveys. These panels are then compared to available contemporaneous crosssectional information, showing that they suffer from recall and design measurement erros. An original methodology is therefore proposed and developped to correct the biased labor market transitionsboth on the aggregate macro-level, using a Simulated Method of Moments (SMM), as well as on themicro-individual transaction level, using constructed micro-data weights.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.