Traçage des minéralisations à molybdène à l'échelle mondiale : variation du δ₉₈Mo en complément des outils isotopiques Pb, S, Re-Os

par Noémie Breillat

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre

Sous la direction de Eric Marcoux et de Philippe Negrel.

Le président du jury était Michel Pichavant.

Le jury était composé de Eric Marcoux, Philippe Negrel, Michel Pichavant, Guillaume Delpech.

Les rapporteurs étaient Francis Albarede, François Chabaux.


  • Résumé

    Cette étude s’intéresse aux variations de la composition isotopique du Mo des molybdénites (MoS2) afin de déterminer si un lien existe entre le type d’occurrence, les processus minéralisateurs, l’âge des occurrences et les variations observées pour le δMo. Une base de données (n=391) construite à partir d’analyses effectuées au cours de cette étude (n=198) et de donnée issue de la littérature (n=193) permet l’obtention de statistiques robustes sur la composition isotopique du Mo des MoS₂. Différents types d’occurrences ont été étudiés (granites, pegmatites, greisens, filons périgranitiques, porphyres, skarns, IOGC, veines polymétalliques et fentes alpines). Tous les δ98Mo ont été normalisés au NIST3134 (δ₉₈MoNIST(NIST) = 0‰). La répartition du δ₉₈MoNIST des MoS₂ tend à suivre une loi normale avec une moyenne de 0,04±1,04‰ (2σ). Les moyennes des δ₉₈MoNIST sont plus élevées pour les fentes alpines, les greisens et les veines périgranitiques que pour les skarns, granites et porphyres. Ces derniers types d’occurrences cristallisent à plus haute température que les précédents. Dans le cas des occurrences liées aux granites, le δ₉₈MoNIST des granites est plus faible que celui des pegmatites et que celui des veines périgranitiques. Ceci pourrait montrer une influence de la température sur le fractionnement isotopique du Mo. Des variations intra-occurrence ont aussi été mises en évidence. L’amplitude de ces variations ne dépend pas du type d’occurrence. Les δ₉₈MoNIST du skarn d’Azegour varient de 1,02‰. Le processus de fractionnement proposé est le fractionnement de Rayleigh lors de la cristallisation fractionnée. Des analyses isotopiques du Pb et du S montrent une forte contribution de la série volcano-sédimentaire encaissante. Les δ₉₈MoNIST de la pegmatite de Ploumanac’h varient très peu : 0,22‰. Les analyses isotopiques du S et du Pb montrent une forte contribution crustale dans la formation des magmas.

  • Titre traduit

    Study of molybdenum mineralisation on a worldwide scale : δ₉₈Mo variation and isotopic tools Pb, S, Re-Os


  • Résumé

    This study focuses on isotopic composition of molybdenite (MoS₂) in order to decipher possible links between occurrence type, mineralizing processes, ages and observed δMo variations. A data base (n=391) have been built thanks to data from this study and data from literature allowing to run solid statistics on Mo isotopic composition of MoS₂. Different occurrence types have been investigated (granite, pegmatite, greisens, perigranitic vein, porphyry deposit, skarn, IOCG, polymetallic epithermal vein and alpine-type fissure vein). All δ₉₈Mo have been normalized to NIST3134 (δ₉₈MoNIST(NIST) = 0‰). The distribution of all data is Gaussian with a mean value of 0.04±1.04‰ (2σ). δ₉₈MoNIST mean values are higher for alpine-type fissure vein, greisens and perigranitic vein than for skarn, granite and porphyry deposit. These last occurrence types crystallize at higher temperature. For granite-related occurrences, δ₉₈MoNIST of granite is lower than δ₉₈MoNIST of pegmatite and perigranitic vein. This suggests an influence of temperature on Mo isotopic fractionation. Intra-occurrence variations have been evidenced. The intra-occurrence variations are not depending of the occurrence type. δ₉₈MoNIST of the Azegour skarn vary on large range of 1.02‰. Rayleigh fractionation is proposed as principal fractionation process. S and Pb isotopic analyses suggest a contribution of hosting volcano-sedimentary series. δ₉₈MoNIST of Ploumanac’h pegmatite vary on a narrow range of 0.22‰. S and Pb isotopic analyses suggest a strong crustal contribution in magmas genesis.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans (Bibliothèque électronique). Service commun de la documentation.Division des affaires générales.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.