Représentations sociales de la culture dans les petites communes de région Centre : Une étude comparative d'Issoudun à Vendôme et Châteaudun

par Marie-Laure Bernon

Thèse de doctorat en Sociologie-démographie

Sous la direction de Guillaume Giroir.

Le jury était composé de Guillaume Giroir, Joëlle Deniot, Gilles Ferreol, Florence Abrioux, Patrick Legros.

Les rapporteurs étaient Joëlle Deniot, Gilles Ferreol.


  • Résumé

    Concevoir la culture comme représentation sociale met en perspective les travaux de la sociologie despratiques culturelles en éclairant leurs liens à un univers de sens et de valeurs. Les composantesconnotatives qui la structurent à Issoudun constituent les modalités par lesquelles elle devient un outilde positionnement social.Les usages sociaux différenciés de la culture sont analysés par la distance des acteurs à la culturecultivée, d’abord définie par l’appartenance professionnelle. Intégrée dans le système culturel local, lareprésentation de la culture rend compte de rapports sociaux de force qui structurent la société locale,marquée par le poids de l’acteur politique. La cohérence des liens unissant les représentations etpratiques culturelles montre l’existence de modes de vie spécifiques de groupe. L’observation deperturbations dans la superposition de l’espace des pratiques culturelles et des positions socialessouligne la force de la dimension subjective des hiérarchies culturelles : c’est à ce niveau, plutôt qu’àcelui des pratiques, que s’expriment les différences sociales.Les effets de localité, alliant dimensions urbaines et rurales, sur les façons de penser la cultures’expriment particulièrement dans les discours politiques. Les conceptions différenciées de la culture àIssoudun, Vendôme et Châteaudun sont mises en oeuvre selon des modes et des intensités variablesd’intervention dans le champ culturel local. Les usages politiques de la culture mettent enfin en évidencel’élaboration de figures originales de la ruralité au service de l’élaboration d’une identité urbainespécifique, notamment à travers la fête.

  • Titre traduit

    Social representation of culture in small cities in region Centre : Issoudun’s case compared to Vendôme and Châteaudun


  • Résumé

    Social representation of culture is interesting for a sociology of culture by putting in perspective theknowledge about cultural practices with their values and meanings for individuals. Different elementsallow an identification of a social representation in Issoudun, which is used in various ways by socialactors.The different uses of the notion of culture depend on occupation in general, and in the local system ofculture, in which political actors weight heavily in small cities. The relations between cultural practicesand representations underline different ways of life. Local factors of social representations are alsodescribed, specifically regarding the socioeconomic profile of the local population and the rural contextof the cities. The results show that the main expression of social differences stays rather on a mindlyperspective than on a practical one.The impact of rural context on social representation of culture appears mainly in political speeches. Thepolitical way to think the cultural phenomenon in rural spaces leads to specific actions which allow toidentify different types of cultural policies. In this way, culture is also used to revalue the idea of ruralityto build a new cultural identity of the city.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans (Bibliothèque électronique). Service commun de la documentation.Division des affaires générales.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.