Adulte vieillissant et personne Alzheimer en EHPAD : Dépendance et handicap

par Pierre-Guy Gastaud

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Jean-Yves Boursier.

Soutenue le 19-11-2015

à Nice , dans le cadre de École doctorale Lettres, sciences humaines et sociales (Nice) , en partenariat avec Laboratoire LIRCES-EA 3159 (Nice) (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette réflexion est l'aboutissement d'une pratique salariale dans le monde du handicap et de la dépendance. Mon terrain clinique partira de mon travail comme psychologue clinicien sur deux EHPAD (un établissement public et un autre privé). Le regard porté sur cette nouvelle population que certains nomment « adulte dépendant » change selon la place que nous occupons. J'ai proposé dans ce travail de recherche en anthropologie de rapprocher la question du vieillissement à celle du handicap. Si de nombreux discours se côtoient, une nouvelle catégorie semble voir le jour : celle de l'aidant qui est souvent le (la) seul(e) personne en prise directe à domicile. En EHPAD, un accompagnement est également nécessaire car ces aidants ont souvent une charge de travail, en tant que non professionnels, qui est peu perçue. Tout se joue dans l'accompagnement possible entre se substituer à l'aidant et accompagner ce dernier dans un « faire avec » qui permettra de pallier ses manquements dus à ses propres pertes. Mes questionnements anthropologiques m'ont amené à interroger les mots du contemporain qui, même s’ils ne sont pas propres à mon objet d’étude, sont néanmoins essentiels pour penser notre monde. Ces mots sont : la « dépendance », la « vieillesse » et le « handicap » auxquels s'ajoutent « la mort, le travail, la mémoire et la sexualité ». Au-delà des différents discours tenus autour de la dépendance, on retrouve surtout des enjeux de pouvoir. Pouvoir politique mais également médical ou encore associatif sans oublier le pouvoir sur soi. Je propose en guise d'ouverture en conclusion de développer cette question des pouvoirs.

  • Titre traduit

    Ageing adult and person Alzheimer in EHPAD : Dependence and handicap


  • Résumé

    This reflection is the outcome of a wage practice in the world of the handicap and the dependence. My clinical ground will leave my work as psychologist clinician on two EHPAD (a public institution and one other deprived). The look concerned this new population which some name " dependent adult " changes according to the place which we occupy. I suggested in this research work in anthropology moving closer to the question of the ageing to that of the handicap.If numerous speeches mix, a new category seems to be born: that of the helper who is often only person acting at home. In EHPAD, a accompaniment is also necessary because these helpers often have a workload, as not professionals, which is little perceived. Everything takes place in the possible accompaniment to substitute itself for the helper and accompany the latter in one " to make with " whom will allow to mitigate his negligences due to his (her) own losses. My anthropological questionings brought me to question the words of the contemporary which, even if they are not appropriate to my object of study, are nevertheless essential to think of our world. These words are: the "dependence", the "old age" and the "handicap" to whom are added " the death, the work, the memory and the sexuality ". Beyond the various speeches held around the dependence, we find especially stakes in power. Political but also medical or still associative power without forgetting the power on one. I propose by way of opening to develop this question of the powers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.