La fonction des récipients céramiques dans les sociétés du Néolitique moyen B (4500-4000 cal BC) en Sardaigne centre-occidentale (Italie) : Indices fonctionnels, économiques, interculturels à partir de l’analyse des caractéristiques morphométriques, des résidus organiques et des traces d’usure des poteries

par Laura Fanti

Thèse de doctorat en Préhistoire et protohistoire

Sous la direction de Martine Regert.

Le président du jury était Carlo Lugliè.

Le jury était composé de Martine Regert, Carlo Lugliè, Giovanna Radi, Catherine Vieillescazes, Didier Binder.

Les rapporteurs étaient Giovanna Radi, Catherine Vieillescazes.


  • Résumé

    La Sardaigne, en raison de sa position géographique au cœur de la Méditerranée occidentale, constitue une zone clé pour la compréhension de la diffusion du Néolithique dans le domaine nord-tyrrhénien. La deuxième moitié du Ve millénaire cal BC marque l’essor et l’aboutissement du processus de diffusion de l’économie néolithique dans l’île, sous l’égide des groupes humains « San Ciriaco ». Des fouilles récentes dans la Sardaigne centre-occidentale, zone cruciale pour cette entité culturelle régionale, ont décelé des contextes inédits dont l’étude est fondamentale pour la connaissance de ces sociétés. Cette thèse se propose d’explorer le rôle des poteries dans les systèmes techniques et les comportements symboliques des groupes humains San Ciriaco en Sardaigne centre-occidentale, afin d’obtenir des indices économiques sur les stratégies de gestion des ressources et sur les modes de vie de ces populations. L’approche interdisciplinaire suivie combine l’analyse morphométrique des récipients, l’observation des traces d’usure et l’analyse chimique des résidus organiques (en CPG et CPG/SM) piégés dans la matrice céramique. Les résultats révèlent une structuration des assemblages céramiques en plusieurs gammes fonctionnelles, variablement représentées sur des sites à destination différente (habitat, sépultures, « dépôts » de vases). Des comportements techniques et symboliques liés à la gestion des récipients tout au long de leur cycle d’utilisation sont mis en lumière. Ces résultats offrent une première contribution à la plus large problématique de l’évolution de la fonction des poteries, tout au long du Néolithique, au sein du domaine méditerranéen occidental.zone cruciale pour cette entité culturelle régionale originale, ont décelé des contextes inédits dont l’étude s’avère être fondamentale pour la connaissance de ces sociétés. Cette thèse se propose d’explorer le rôle des poteries dans les systèmes techniques et les comportements symboliques des groupes humains San Ciriaco en Sardaigne centre-occidentale, afin d’obtenir des indices économiques sur les stratégies de gestion des ressources et sur les modes de vie de ces populations. L’approche interdisciplinaire suivie combine l’analyse morphométrique des récipients, l’observation des traces d’usure et l’analyse chimique des résidus organiques (en chromatographie en phase gazeuse et chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse), piégés dans la matrice céramique. Les résultats obtenus révèlent une structuration des assemblages céramiques en plusieurs gammes fonctionnelles distinctes et variablement représentées sur des sites à destination fonctionnelle différente (habitat, sépultures, « dépôts » de vases). Des comportements techniques et symboliques liés à la gestion des récipients tout au long de leur cycle d’utilisation sont également mis en lumière. Ces résultats offrent une première contribution à la plus large problématique de l’évolution de la fonction des poteries, tout au long du Néolithique, au sein du domaine méditerranéen occidental.

  • Titre traduit

    Pottery function in Middle Neolithic B (4500-4000 cal BC) in central-western Sardinia (Italy). Functional, economic, intercultural evidence from vessel morphometry, use-wear and organic residues analysis : Functional, economic, intercultural evidence from vessel morphometry, use-wear and organic residues analysis


  • Résumé

    The isle of Sardinia (Italy) is a key zone in understanding the spread and the diffusion of the Neolithic in North Tyrrhenian region, due to its position in the middle of western Mediterranean Sea. Here, the rise and culmination of Neolithic economy is carried by San Ciriaco populations in the second half of V millennium cal BC. Recent archaeological excavations in central-western Sardinia revealed new contexts the study of which is fundamental in increasing our knowledge of these Neolithic societies.The aim of this work is to investigate the role of pottery in technical systems and symbolical behaviours of San Ciriaco societies in central-western Sardinia, in order to find evidence of strategies of use and explore their way(s) of life. The interdisciplinary approach in this study combines morphometrical analysis of vessels, use-wear observation and GC / GC-MS chemical analysis of organic residues absorbed in pottery.This research revealed a structuration of pottery assemblages into several functional categories which are differently represented in sites with a different function (settlements, burials, vessels “deposits”). The results contribute to highlight technical and symbolical behaviors linked to the use of pottery during its life cycle phases. These data offer a contribution to the issue of the evolution of pottery function during the Neolithic period in Western Mediterranean.

  • Titre traduit

    La funzione dei recipienti ceramici nelle società del Neolitico medio B (4500-4000 cal BC) in Sardegna centro-occidentale (Italia) : Indizi funzionali, economici, interculturali, a partire dall'analisi delle caratteristiche morfometriche, dei residui organici e delle tracce d'uso


  • Résumé

    La Sardegna, in virtù della sua posizione centrale nel Mediterraneo occidentale, rappresenta una zona cruciale per la comprensione del processo di propagazione del Neolitico e della sua evoluzione nell’area nord-tirrenica. Il pieno sviluppo dell’economia neolitica nell’isola è segnato dalla formazione e diffusione di un’entità culturale regionale originale, denominata “cultura di San Ciriaco”, durante la seconda metà del V millennio cal BC (Neolitico Medio B). Alcuni recenti scavi nella Sardegna centro-occidentale, scenario fondamentale nello sviluppo di tale entità culturale, hanno portato alla luce dei contesti inediti, il cui studio si rivela essenziale per la conoscenza di queste società neolitiche.L’obiettivo di questa ricerca è specificamente quello di indagare il ruolo dei recipienti ceramici nei sistemi tecnici e nei comportamenti simbolici dei gruppi umani San Ciriaco della Sardegna centro-occidentale, nell’intento di acquisire degli indizi sulle strategie di gestione delle risorse naturali e sulle modalità di sussistenza delle popolazioni durante il Neolitico medio B.L’approccio interdisciplinare seguito associa l’analisi morfometrica dei recipienti all’osservazione delle tracce d’uso e all’analisi chimica dei residui organici assorbiti nella matrice ceramica, mediante la tecnica della gascromatografia (GC) e della gascromatografia/spettrometria di massa (GC/MS).I risultati ottenuti rivelano una strutturazione delle collezioni ceramiche in molteplici gamme funzionali distinte e variabilmente rappresentate in siti con destinazione funzionale differente (abitato, sepolture, “depositi” di recipienti). L’analisi di tali contesti ha permesso di evidenziare alcuni specifici comportamenti tecnici e simbolici legati alla gestione dei recipienti durante tutto il loro ciclo d’utilizzo.L’interpretazione storica dei dati acquisiti con questa ricerca offre un contributo alla più vasta questione dell’evoluzione della funzione dei recipienti ceramici, nel corso del Neolitico, nell’area del Mediterraneo occidentale.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.