Mondialisation, industries culturelles et culture kabyle : recherche sur l’influence des telenovelas sur la femme kabyle

par Nasr-Eddine Sahnoun

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Paul Rasse.

Le président du jury était Gino Gramaccia.

Le jury était composé de Nicolas Pélissier.

Les rapporteurs étaient Gino Gramaccia, Stefan Bratosin.


  • Résumé

    Ce travail se veut comme une contribution académique sur le sujet de l’évaluation du contact des sociétés dites traditionnelles (locales) face à la dynamique de mondialisation culturelle (globale) portée par les dispositifs d’information et de communication. Il s’inscrit dans le cadre d’un débat portant sur les industries culturelles et leurs influences, ainsi que sur le processus de reconfiguration des identités et cultures traditionnelles locales au contact du monde moderne synonyme de leur intégration ou non à l’ordre mondial. Entre tradition et modernité, la rencontre entre l’industrie culturelle et la culture kabyle nous renvoie souvent à la dimension du global/local que soulève ou qu’impose la globalisation. Celle-ci par delà son aspect hégémonique participe à l’émergence d’un processus d’hybridations culturelles et identitaires symbole de cette combinaison entre moderne et non moderne qui repose sur les dichotomies fascination/répulsion, emprunts/rejets intégrations/éliminations qui se déploient selon des modalités de résolution toujours précaires. Les flux médiatiques transnationaux apparaissent sans doute comme un facteur majeur à l’intérieur de ce processus, d’où la question de savoir et de comprendre dans quelle mesure est ce que de tels dispositifs produisent de « l’homogénéisation culturelle », ou, à l’inverse, s’ils permettent, « d’enrichir » l’expérience culturelle et identitaire locales « d’apports extérieurs » ?

  • Titre traduit

    Globalization, cultural industries and Kabyle culture : research on the influence of telenovelas on the Kabyle woman


  • Résumé

    This work is intended as an academic contribution on the subject of the evaluation of traditional societies (local) against the dynamics of cultural globalization (global) supported by information and communication devices. It is in the context of a debate on the cultural industries and their influences, as well as on the process of reconfiguration of traditional local identities and cultures in contact with the modern world stands for integration or not the world order. Between tradition and modernity, the meeting between the cultural industry and the so-called local cultures we often return to the dimension of global / local raised or imposed by globalization. This and beyond its hegemonic aspects involved in the emergence of a cultural and identity symbol of the hybridization process combinison between modern and non-modern based on dichotomies fascination / repulsion, loans / discharge integration / élimiation that deployed in ever precarious resolution arrangements. Transnational media streams appear likely as a major factor in the interior of the process where the question and understand if such dipositifs produce "cultural homogenization" or permetent conversely, «d 'enrich» cultures and local identities «external input»?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.