Le fantasme et ses effets sur la sexualité féminine

par Marlise D'Icarahy

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Michel Vives et de Rita Mari Manso De Barros.

Soutenue le 30-01-2015

à Nice en cotutelle avec l'Universidade federal do Rio de Janeiro , dans le cadre de École doctorale Lettres, sciences humaines et sociales (Nice ; ...-2016) , en partenariat avec Laboratoire d'Anthropologie et de Psychologie Cognitives et Sociales-EA 7278 (Nice) (laboratoire) et de Laboratoire d'Anthropologie et de Psychologie Cognitive et Sociale / LAPCOS (laboratoire) .


  • Résumé

    La thèse examine les effets du fantasme sur la sexualité féminine de certaines femmes névrotiques rencontrées à l’occasion de ma pratique clinique. Le fantasme est une structure axiomatique singulière de rapport avec l'Autre, qui a une dimension réelle, symbolique et imaginaire. Freud, (1908a/2006), dans Fantasmes hystériques et ses relations avec la bisexualité, avait déjà indiqué que la satisfaction sexuelle est composée par l'activité physique fusionnée à l´évocation d'un fantasme. Dans 1919a/2006, il annonce qu´il y a un fantasme qui permet l´avenir de la jouissance. Le surprenant est que cette jouissance est masochiste. Lacan prend les coordonnées de cette structure grammaticale qui se répète et propose le mathème du fantasme, $ <> a, qui résume le berceau du sujet du désir devant l´objet a dans un rapport spécifique avec l'Autre. Cela est la structure perverse et axiomatique du sujet, puisque qu´elle décrit, pour les femmes névrotiques écoutées, leurs positions inconscientes constantes de jouissance par rapport à l'Autre. Lacan appelle ce fantasme de "celui qui reste", parce qu’il manifeste "un rapport essentiel du sujet au signifiant" (LACAN, 1957-1958, Leçon de 12 Févr. 1958, Séminaire 5: 243fr). Jacques-Allan Miller dit que ce fantasme "nous amène à la dimension éthique de la psychanalyse" (MILLER, 1983/1987: 96). Cette recherche étudie donc des effets de cette position fantasmatique unique de jouissance sur la sexualité féminine et sur les autres domaines de la vie - l'amour, le travail.

  • Titre traduit

    The fundamental fantasy and its effects on female sexuality


  • Résumé

    The thesis examines the effects of fundamental fantasy in female sexuality in the field of neurosis. The fundamental fantasy is an axiomatic structure of relationship with the Other, which has a real, symbolic and imaginary dimension. Freud (1908a/ 2006), in Hysterical fantasies and their relation to bisexuality, had already indicated that sexual satisfaction is composed of physical activity fused to the evocation of a fantasy. In 1919a / 2006, he announced the discovery of a specific fantasy that allows access to the female and male sexual satisfaction. The most surprising, revealed to him during analysis, was that the sexual satisfaction in question was masochistic. Lacan takes the coordinates of this fantasy structure, and proposes the fantasy matheme, $ <> a. This structure summarizes the coordinate singularities of sexual satisfaction and desire. Lacan calls this fantasy of "that which stays", once it expresses "an essential relationship of the subject to the signifier" (LACAN, 1957-1958 / 1999: 252). Jacques-Allan Miller says that this fantasy "brings us to the ethical dimension of psychoanalysis" (Miller, 1983/1987: 96). This research studies the effects of this fantasy in female sexuality, love and work after listening women in the field of neurosis.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.