Appropriation spatiale touristique multiniveau : Sens et enjeux des représentations et usages dans les pays d'Europe centrale et orientale (PECO), exemple en Roumanie et Serbie

par Yanis Oussalem Wallon

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Christophe Gay et de Dan-Alexandru Ilies.


  • Résumé

    Cette approche multidisciplinaire, basée sur le champ conceptuel de la géographie psychosociologique du tourisme, empreinte une démarche méthodologique qualitative. Le Système d’Analyse Multiniveau de l’Appropriation Spatiale Touristique (SAMAST) que j’ai développé utilise trois enquêtes, basées sur les perceptions et usages spatiaux, afin de mettre en évidence les formes d’appropriation. Celui-ci fait apparaître des niveaux d’appropriation différents selon les échelles du tourisme (du global au fin).Avant le départ, le choix de la destination et des activités touristiques est fortement influencé par l’image perçue des futurs visiteurs. La prise de décision et d’information, notamment par le biais des guides touristiques et des TIC, constitue une forme de préappropiation touristique de l’espace. Cette dernière s’oriente vers l’autonomie et l’altérité des individus, car elle comprend la réservation d’activité et de lieux touristiques, propre au projet de voyage. Une fois sur place, le touriste s’approprie l’espace d’accueil par ses usages de consommation, de mobilité et de changement d’habiter. Le touriste privatise temporairement les lieux, comme les espaces de production et d’hébergement touristiques et y laisse des marques. Enfin, au retour du séjour, la désappropriation de l’espace s’effectue par le partage du vécu, des souvenirs et des expériences de voyage. Par la transmission et la diffusion d’avis et d’informations sur les espaces visités, l’individu influence le choix et participe à la préappropriation de l’espace potentiellement convoité par autrui. Cette postappropriation interconnectée referme ainsi le cycle (la boucle) de l’appropriation spatiale touristique.

  • Titre traduit

    Space tourist multilevel fitting : Direction and challenges of the representations and practices in the countries of Central and Eastern Europe (CEE), example in Romania and Serbia


  • Résumé

    This multidisciplinary approach, based on the conceptual field of psycho-geography of tourism, marked a qualitative methodological approach. The latter focuses on participant observation and interviews with tourists, professionals and the local population, shows different levels of ownership in the scale of tourism (from the global to the end). The Multilevel Analysis System of Appropriation Space ownership (MASASO) uses three surveys, based on the perceptions and uses space to highlight the forms of appropriation. Before departure, the choice of destination and tourism is heavily influenced by the perceived future visitors’ picture. Decision making and information, including through guidebooks and Technologies of Information and Communication, is a form of tourism preappropiation space. The latter is oriented toward self and otherness of individuals, because it includes the booking of activities and sights, specific travel plans. Once there, the tourist appropriates the host by its uses consumer space, mobility and change of living. Tourists temporarily privatize places such as production areas and tourist accommodation, and leaves marks. These forms of ownership are helping to change the scene and the perceived tourist, by improving knowledge of haunts picture. Finally, the return of the stay, the dispossession of the space is by sharing experiences, memories and travel experiences. For the transmission and dissemination of advice and information on areas visited, the individual influences the choice and helps to preappropriation of potentially space coveted by others. This interconnected postappropriation closes the cycle (loop) of the tourism spatial appropriation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.