La basse continue dans l'oeuvre poétique de Jean-Michel Maulpoix

par Gabriel Grossi

Thèse de doctorat en Langue, Littérature et Civilisation françaises

Sous la direction de Béatrice Bonhomme.

Le président du jury était Dominique Viart.

Le jury était composé de Béatrice Bonhomme, Dominique Viart, Benoît Conort, Catherine Mayaux, Odile Gannier.

Les rapporteurs étaient Benoît Conort, Catherine Mayaux.


  • Résumé

    Auteur de nombreux recueils poétiques depuis 1978, Jean-Michel Maulpoix apparaît comme l’un des poètes majeurs de sa génération, dont il est également un défenseur et un théoricien. Si sa poésie se veut pleinement de son temps, dont elle partage les doutes, les inquiétudes et les malaises, elle tente cependant, sans pour autant effacer toute marque personnelle, de porter ceux-ci à une dimension universelle, tout en se montrant tendue vers un idéal d’apaisement. Cette étude, qui conjugue une analyse thématique à des commentaires stylistiques parfois appuyés sur des décomptes statistiques, tente ainsi de montrer que cette tension entre dissonance et apaisement travaille profondément l’écriture des différents recueils, dans leurs thèmes comme dans leur forme, leur énonciation et leur rythme. Elle emprunte à la musique les notions de « basse obstinée » et de « basse continue », non pour suggérer que la poésie soit analysable en termes musicaux, mais en tant que métaphores d’une écriture elle-même obstinée, qui privilégie la continuité plutôt que les ruptures, et une continuité qui n’exclut pas la variation, jusque dans le rythme des phrases et des poèmes.

  • Titre traduit

    The "Basse continuo" in the poems by Jean-Michel Maulpoix


  • Résumé

    Author of many collections of poems since 1978, Jean-Michel Maulpoix is one of the most important poets of his generation. He is also known as a theoretician. His poetry is influenced by our times, and it shares its doubts and uneasiness. But the poet also gives an universal dimension to his poems, even if all marks of subjectivity are not erased. The poems often seem to search an ideal of appeasement. This dissertation analyses both themes and style : it aims at showing that this tension between uneasiness and appeasement is very important in many collections of poems by Jean-Michel Maulpoix, in their themes, form, enunciation, and rhythm. It uses the musical concepts of “basso ostinato” and “basso continuo”, not to suggest a confusion between poetry and music, but as metaphors of the obstinacy of the writing itself. The poems by Jean-Michel Maulpoix prefer continuity to ruptures, a kind of continuity that does not exclude variation, even into the rhythm of sentences and poems.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.