Vers une caractérisation du processus d'appropriation des systèmes d'information mobiles (SIM) en Afrique francophone : une approche empirique des usages et usagers au Burkina Faso, au Niger et au Tchad

par Béchir Abba Goni

Thèse de doctorat en Sciences de gestion. Systèmes d'information

Sous la direction de Marc Bidan et de Samuel Yonkeu.


  • Résumé

    Les « systèmes d’information mobiles (SIM) » s'appuient sur la relation tri-logique d’utilisation d’une technologie mobile par un utilisateur qu'il soit lui-même en situation de mobilité ou non. Le recours au réseau internet devenu récemment accessible depuis un terminal mobile - smartphone, tablette, laptop. . . - connaît un succès rapide notamment sur le continent africain. Toutefois ce phénomène, ses enjeux et ses implications, reste peu appréhendé dans la littérature en Sciences de gestion au sens large et il est surtout abordé en termes d'outils et d'usages - dans la littérature académique africaine en particulier. Par ailleurs, selon les prescripteurs et opérateurs, les SIM s’insèrent désormais de facto dans nos usages et s’imposent donc aux entreprises et autres organisations. De ce point de vue, cette recherche a pour objet de comprendre et de caractériser les – éventuelles - spécificités du processus d’appropriation des SIM en Afrique francophone c'est à dire de leur trajectoire appropriative et de leur dynamique d'appropriation selon le triptyque adoption-diffusion-apprentissage (Carton et al, 2006). Nous avons, à cet effet, situé notre travail dans le corpus théorique du management des systèmes d'information (SI) et des technologies de l’information (TI) et notamment sur les modèles intégrés/unifiés d'adoptions des TI (Venkatraman et al, 2003). Nous formulons ainsi 6 propositions principales. La seconde partie de ce travail repose sur deux phases empirique, l'une exploratoire et l'autre confirmatoire, ainsi elle confronte ces propositions à la perception des experts (via une méthode Delphi) puis à la réalités des usagers et usages (via trois échantillons représentatifs d'une vingtaine de répondants des trois pays ciblés et rencontrés sur le terrain dans le cadre de leur activité). Au-delà des résultats obtenus – spécificités des usages plutôt que des usagers, rôles transfrontaliers des opérateurs, communautés de pratiques trans-ethniques et trans-religieuses, montée en puissance des dispositifs de e-paiement et de e-assurance - , un des apports de ce travail est de souligner l’impact intégrateur des nouveaux systèmes d’information et de leur fonctionnalités accessibles en situation de mobilités dans cette sous-région d'Afrique de l'ouest.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (241 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 226-232

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Droit.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.