Les impacts géomorphologiques de la déglaciation dans la région du Skagafjörour (Islande septentrionale)

par Julien Coquin

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Olivier Bourgeois et de Armelle Decaulne.


  • Résumé

    Located north of Iceland, the Skagafjörður area has experienced an ice shrinking during the Late Weichselian deglaciation. This period of transition from glacial to non-glacial conditions was characterized by significant impacts on reliefs and slope dynamics. The slope instabilities induced by the deglaciation operate in the form of: (i) slope deformations (i. E. Gravitational spreading) and (ii) slope failures (i. E. Mass-movements). This thesis is devoted to these slope readjustments which occurred in context of deglaciation. Accordingly, the thesis is related to the paraglacial geomorphology which focuses on “non glacial earth surface processes, sediment accumulations, landforms, landsystems and landscapes that are directly conditioned by glaciation and deglaciation” (Ballantyne, 2002). Two major uncertainties remains about: (i) the relationship between slope instabilities, both in the form of gravitational spreading and mass-movement, and the sequence of deglaciation, and (ii) the influence of paraglacial slope instabilities in the shaping of the erosional landforms usually attributed to the action of glacial erosion processes (i. E. Cirques and troughs). Main results carried out during this research highlight: (i) a significant influence of paraglacial gravitational spreading and mass-movement respectively in the carving of troughs and cirques and (ii) a potential influence of gravitational spreading as a precursor of mass-movement, throughout the progressive degradation of slope stability induced by the gravitational deformation which may ultimately result in rock-slope failures.

  • Titre traduit

    The geomorphogical impacts of the deglaciation in the skogofjördur area (northern Iceland)


  • Résumé

    Située au nord de l’Islande, la région littorale du Skagafjörður a connu, au cours de la déglaciation du Weichsélien Tardif, une fonte massive des édifices glaciaires. Cette période de déglaciation a eu des impacts importants sur les reliefs et les dynamiques de versant. Les instabilités qui ont affecté les versants au cours de cette séquence s’expriment selon deux modalités principales : (i) les réajustements par déformation (i. E. Les étalements gravitaires) et (ii) les réajustements par glissement (i. E. Les mouvements de masse). C’est à l’étude de ces réajustements de versants qui opèrent en contexte de déglaciation qu’est consacrée cette thèse. A ce titre, elle s’inscrit dans le cadre de la géomorphologie paraglaciaire qui a pour objet les « processus de surface, formations, formes et géosystèmes qui sont directement conditionnés par la glaciation et la déglaciation » (Ballantyne, 2002). Ces réajustements paraglaciaires de versant sont abordés autour de deux questions : (i) le rôle de la déglaciation dans la mise en place des réajustements de versants et (ii) le rôle des réajustements de versants dans le façonnement des auges et des cirques glaciaires. Les résultats des recherches réalisés dans le cadre de cette thèse font apparaître : (i) une influence significative des instabilités paraglaciaires de versant (i. E mouvements de masse et étalements gravitaires) dans le façonnement et l’érosion des reliefs des milieux froids et (ii) un rôle potentiel de la dynamique d’étalement gravitaire dans la dégradation progressive de la stabilité des pentes en contexte de déglaciation qui conduit, in fine, au déclenchement des mouvements de masse.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (145 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 124-138. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.